Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Articles divers juillet - décembre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Articles divers juillet - décembre 2011   Mer 6 Juil - 23:43

Vu sur DH.Be

Benabar : son cœur fait vroum

Il faut bien tendre l’oreille : lorsque la compétition automobile débarque en France, on entend pendant 30 secondes une chanson de Benabar, Mon cœur fait vroum. Lui n’en a cure : la fierté l’emporte très largement sur la durée.

“C’était un vrai cadeau qu’on me propose de chanter Mon cœur fait vroum, qui illustre l’arrivée sur Paris. C’est un clin d’œil sonore au décor parisien. J’ai eu la chance d’aller au Skywalker ranch pour chanter ce titre. C’était très impressionnant : la séance était dirigée par John Lasseter et Michael Giacchino, qui a composé la musique mais aussi celle de Lost ou de Mission : impossible et a reçu un Oscar. C’était très intéressant, à la fois détendu, chaleureux, mais aussi très exigeant. Ils m’ont apporté beaucoup. Cela m’a fait réfléchir sur la manière de bosser ici en France. En dehors de ça, c’était un bonheur de se voir dans le film, même si ce n’est qu’un clin d’œil. Quand Cars 2 sortira en Chine ou en Australie, on m’entendra chanter en France. J’ai quand même des raisons de me la péter maintenant (rire).”

Mais aussi de se désoler , avec son humour habituel. “Je n’ai pas de voiture à mon effigie dans le film. Ce qui va beaucoup décevoir mon fils. Je guette sa réaction lors de la première. Si un gamin pleure, ce sera sûrement le mien…”

Impossible, en écoutant les paroles, de ne pas penser au tube de Charles Trenet, Boum, avec “Quand notre cœur fait boum” en refrain. Benabar se défend pourtant d’avoir voulu lui rendre hommage. Du moins, volontairement… “Non, ils avaient leurs références à eux. Pas Trenet. Ils ne voulaient pas donner un côté passéiste. C’est pour ça qu’ils se sont adressé à quelqu’un comme moi. C’était assez vague au début. Très très ouvert. Pas très directif. Cela n’y ressemblait pas, en tout cas. J’ai compris après qu’ils voulaient quelque chose de très précis. Au final, j’ai été exactement là où ils voulaient aller, mais c’était très habilement fait. Tout en me laissant croire que c’était moi qui avais pris les décisions.”

P.L.
Revenir en haut Aller en bas
Clem

avatar

Messages : 2837
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 31
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mer 6 Juil - 23:46

Merci Agnès, j'aime beaucoup cet article Smile
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mer 6 Juil - 23:51

J'aime surtout ce passage :
"Quand Cars 2 sortira en Chine ou en Australie, on m’entendra chanter. J’ai quand même des raisons de me la péter maintenant .”

Revenir en haut Aller en bas
Clem

avatar

Messages : 2837
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 31
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Jeu 7 Juil - 9:36

Agnès a écrit:
J'aime surtout ce passage :
"Quand Cars 2 sortira en Chine ou en Australie, on m’entendra chanter. J’ai quand même des raisons de me la péter maintenant .”



C'est bien ce à quoi je pensais et puis j'aime bien aussi : "Si un gamin pleure, ce sera sûrement le mien…”

Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mar 12 Juil - 8:17



BENABAR, RAPHAEL ET BERNARD LAVILLIERS EN ACOUSTIQUE A L'OLYMPIA

Plus de deux heures de show et trois artistes en acoustique : dimanche soir, il y en a eu pour tous les goûts à l'Olympia.

Dimanche 10 juillet, L'Olympia a accueilli Bénabar, Bernard Lavilliers et Raphaël dans le cadre du concert de soutien à l'Elysée-Montmartre. La salle de concert, récemment victime d'un incendie à la suite d'un court-circuit, se voit menacée en raison du montant des dommages. Afin de sauver ce lieu, Gérard Michel, gérant de l'Elysée-Montmartre et de Garance Productions, a eu l'idée avec Bénabar de réunir des artistes sur scène pour un concert en acoustique. Alors que le public affluait dans la salle, qui n'était pas comble, les festivités ont débuté à 20h10 avec l'arrivée sur scène de Raphaël. Le chanteur, avec son vieux jean et son t-shirt qui lui donnait des airs d'éternel adolescent, a ouvert le bal avec sa seule guitare et son tube "Ne partons pas fâchés". Il a fini par prendre la parole pour justifier sa présence à ce concert de soutien : "Je suis ici pour pas que ça devienne un parking. J'adore les parkings, j'ai fait pleins de trucs dans des parkings, mais je préfère les salles de concerts", a-t-il expliqué à la foule qui a écouté chacun de ses morceaux très religieusement. Raphaël a poursuivi avec "Le bar de l'hôtel", avant de réveiller le public avec "Dharma Blues", qui a plongé L'Olympia dans une ambiance rock quasi hystérique, et les tubes "Caravane" et "Et dans 150 ans". Il a achevé sa prestation en offrant au public deux reprises : "Modern Love" de David Bowie et "Osez Joséphine" d'Alain Bashung.

Le relais a ensuite été pris par Bénabar, visiblement très attendu par le public qui l'a acclamé bien avant qu'il ne prenne le micro. Accompagné au piano, le chanteur a revisité quelques-uns de ses tubes tels que "Le Cahier de solfège" et "L'Effet papillon", qui a retourné L'Olympia dès les premières notes. Entre les morceaux, Bénabar n'a pas hésité à plaisanter avec ses fans, suscitant même quelques cris de demoiselles. "La Berceuse" lui a définitivement permis de mettre le public à ses pieds. Conquis, ce dernier a ri et réagi à chacune de ses paroles. S'en sont suivi "Dis-lui oui", "Quatre murs et un toit" et "Le Dîner". Bénabar a achevé sa prestation en beauté en se mettant au piano pour amuser la galerie et interpréter une reprise d'Elvis Presley, "Love Me Tender", le tout avec un accent anglais à couper au couteau. Applaudi chaudement par le public, Bénabar a été sans conteste la star de la soirée.

La lourde tâche de clôturer le concert est revenue à Bernard Lavilliers. Muni de sa seule guitare, l'artiste a débuté son set avec le très dépaysant "San Salvador" avant d'expliquer que L'Olympia avait elle-même été sauvée en 1984-1985, car la Société Général voulait changer de bail et construire des bureaux. "La Grande marée", "Guitar Song", "Betty", "Fensch Vallée", "Les Mains d'or" et "On The Road Again", repris en chœur par le public, se sont enchaînées sans fausse note.

Pour le final, Bénabar, Bernard Lavilliers et Raphaël se sont retrouvés sur scène pour chanter une chanson décalée : "J'suis snob" de Boris Vian.


Dernière édition par Agnès le Mar 12 Juil - 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mar 12 Juil - 8:56

Street Generation

Aujourd’hui, l’Elysée Montmartre est menacée de démolition. Hier soir à l’Olympia, Raphael, Bénabar et Lavilliers ont chanté pour tenter de sauver cette salle en péril.

Un concert tout en acoustique

Mais dés l’arrivée aux abords de l’Olympia on devine, sans prendre beaucoup de risques, qu’il n’y aura pas grand monde au concert. Dans le hall, il n’y a pas foule. A l’intérieur les rangs sont clairsemés et le fond de l’Olympia est même vide. Les vacances et l’absence de promo (aucune affiche dans le métro, par exemple) expliquent en partie cette désertion. Peut-être aussi que la programmation. (Lavilliers, Raphael et Bénabar), n’était pas vraiment ce qu’auraient pu attendre les fans de l’Elysée-Montmartre. Qu’importe… Les trois artistes se sont produits chacun à leur tour avec une consigne identique pour chacun : jouer en acoustique.

Raphaël est le premier à monter sur scène. Avec sa guitare et son répertoire incontournable (Schengen, Caravane, Et dans 150 ans), il est venu pour ne pas voir l’Elysée Montmartre « devenir un parking », a-t-il dit. Parce que « Je n’ai rien contre les parkings mais je préfère les salles de concert ». A noter deux reprises, Modern Love de David Bowie et Osez Joséphine de Bashung. Un clin d’oeil pour rappeller que le dernier concert de Bashung avant sa mort avait eu lieu à l’Elysée-Montmartre, en novembre 2008.

Ensuite changement de répertoire avec Bénabar. Bien sapé, avec une coupe de cheveux à la Claude François mais en brun, il chante avec humour et là aussi les grands classiques s’enchainent. Sur le dernier titre, il s’essaye au piano « pour pas que les autres (Raphael et Lavilliers) se foutent de ma gueule car eux ils savent jouer d’un instrument ». Bien entendu, il très à l’aise (personne n’en doutait) et tente une version particulière de Love me tender d’Elvis Presley avec un anglais très médiocre et une traduction plus qu’hasardeuse en français… Rires garantis dans le public !

Puis enfin Bernard Lavilliers arrive. Comme Raphael, il choisit la guitare et glisse d’un ton blagueur: « je devrais faire tous mes concerts à la guitare; les producteurs seraient contents, ça ferait moins de frais ». Il interprète des titres peu connus sauf On the road again et Les mains d’or.

Lavilliers explique qu’il vient soutenir l’Elysée-Montmartre comme il était venu soutenir l’Olympia menacé de fermeture et de reconversion en bureaux en 1984… Nanar n’a pas la mémoire courte !

Avant que le rideau rouge ne se referme sur la scène, Raphael, Lavilliers et Bénabar reviennent sur scène avec une reprise de Boris Vian, Je suis snob.

Mais au terme de cette soirée, on reste un peu sur sa faim. Beaucoup trop court !

Christophe Dard
Revenir en haut Aller en bas
Laurence

avatar

Messages : 4715
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mar 12 Juil - 10:49

Beaucoup trop court... subjectivement ! Le concert a duré 2 heures 10, c'est correct ! J'ai regardé ma montre juste après, il était 22h22 (j'adore ça ), et ils ont commencé un peu en retard, à 20h10.
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mer 13 Juil - 0:40

Autre article trouvé en suivant twitter :

Trois voix unies pour l’Elysée Montmartre

Le 10 juillet, ils étaient tous pour un, un pour trois, unis sur la scène de l’Olympia à Paris pour un concert de soutien à l’équipe de l’Elysée Montmartre, ravagée par un incendie.

Raphaël a ouvert le bal. Lavilliers l’a fermé. Bénabar a fait ses apparitions bondissantes entre les deux. L’équipe de Garance Productions pouvaient avoir le sourire, dans leur désarroi, devant un public qui avait bravé les braderies et autres activités estivales de la Capitale pour participer à ce concert de soutien et aider à la préservation de l’Elysée Montmartre, monument parisien ravagé par un incendie l’hiver dernier.



Lavilliers avait beau jeu de lancer entre deux classiques : « Il y a quelques années, nous avons été quelques artistes a défendre l’Olympia quand des financiers voulaient le transformer en bureaux. Cette fois, nous nous battons pour la reconstruction de l’Elysée Montmartre. »

Auparavant, Raphaël avait tenu son monde en alerte en occupant joliment la scène d’une seule guitare, branchée il est vrai sur de l’électronique, et son harmonica. Avec, au final, une belle version de Oser Joséphine, le classique de Bashung.

Crinière longue, Bénabar, fidèle à lui-même, n’avait aucun mal à faire swinguer la salle au son de son célèbre Effet Papillon.

Doyen ou « parrain » de la soirée, comme il s’autoproclama lui-même - "C‘est pour ça que je suis assis"- Lavilliers alternait lui la six et la douze cordes pour se promener dans son vaste répertoire, de La Grande Marée aux Mains d’or.

l ne manquait plus que la réunion des trois sur un titre de Boris Vian, "J’suis snob", pour conclure la soirée de soutien. Le public est un peu resté sur sa faim qui aurait bien entendu Lavilliers, Raphaël et Bénabar donner, un peu plus longtemps, des chansons à trois voix.

On dit souvent que les artistes sont nombrilistes : ce trio a prouvé qu’ils savaient aussi mettre leur talent au service d’une juste cause.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mer 13 Juil - 9:03

Merci Agnès Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 25 Juil - 22:51

(Site Roumain)

Bruno Nicolini, alias Bénabar, este interpret, autor şi compozitor. Se inspiră din cântece populare, are mult umor şi descrie de multe ori întâmplări banale din viaţa de zi cu zi. Le Diner este un cântec scris, compus şi interpretat de Bénabar care apare pe albumul Reprise des Négociations produs în 2005.

Vous voyez ? Le roumain n'est pas si difficile !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Mar 26 Juil - 21:34

Une toute petite intro au calendrier des tournées, lue sur "France Net Infos" :

Dix ans de scène et 3 victoires de la Musique… Bénabar arrive sur scène !

Si l’on devait ne citer qu’un chanteur de la «nouvelle scène française», ce serait certainement lui. Principal représentant de cette vague d’artistes à textes du début du millénaire, Bénabar est un clown triste raconteur d’histoires drôles, un amoureux de la scène, un poète bien plus modeste que maudit.

La suite est LA.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Ven 29 Juil - 2:28

Vu sur un site italien. Vous reconnaissez ?

<< Se il battito d'ali di una farfalla da qualche parte in Cambogia
provoca in un altro continente le tempeste più violente
La scelta di qualcuno in un ufficio occidentale
distrugge milioni di destini, soprattutto se l'ufficio è ovale
Solo l'orso polare, che si sorprende del fatto che la sua banchisa si scioglie
non sorprende nessuno della nostra parte del mondo

Quando la finanziaria prende il raffreddore sono i lavoratori che tossiscono
Questo è di gran lunga lo strato di ozono, ma è da qui (.??)

E' l'effetto farfalla: piccole cause, grandi conseguenze..
Piuttosto carina come espressione, piccole cose e danni immensi

La farfalla si libra in volo
è tutto un battere d'ali.......
Revenir en haut Aller en bas
MéLie-MéLo

avatar

Messages : 2667
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 30
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Ven 29 Juil - 8:32

Hihih oui ! Ce qui est bien avec l'italien, c'est qu'il "ressemble" au français ^^. E' l'effetto farfalla Laughing ça sonne bien !
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/moi_melimelo
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Sam 30 Juil - 0:02





Bénabar : "Avec Cars 2, j’étais scotché comme un gamin"

Pixar a réuni un casting trois étoiles pour les voix françaises de Cars 2, le nouveau long métrage de John Lasseter, qui a démarré sur les chapeaux de roue mercredi, totalisant 96.000 spectateurs lors de sa première séance. Au côté de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Mélanie Doutey et Lambert Wilson, Bénabar interprète Mon cœur fait vroum dans la partie du film qui se déroule à Paris.

Comment êtes-vous arrivé dans cette aventure?
Disney France cherchait quelqu’un, j’ai été retenu. Je leur ai demandé une seconde de réflexion et j’ai dit oui ! J’ai rencontré John Lasseter en avril, alors que je jouais au théâtre dans Quelqu’un comme vous, avec Jacques Weber. Je n’ai séjourné que quatre jours à San Francisco. Le lendemain, j’étais sur scène à Ris-Orangis. Le choc des cultures… J’ai enregistré la chanson pour Cars 2 au mythique Skywalker Ranch. Bon, je n’ai pas croisé George Lucas, mais j’ai vu le chapeau d’Indiana Jones et le sabre laser de Luke Skywalker. J’étais scotché comme un gamin. John Lasseter avait écouté mes albums. Au début, j’étais très scolaire, j’essayais de ne décevoir personne. Il m’a gentiment fait comprendre que je devais prendre du recul et privilégier le second degré.

Étiez-vous fan des films Pixar?
J’adore Wall-E et Les Indestructibles. Je ne suis pas un spectateur blasé, ça m’éclate vraiment. Je trouve que John Lasseter a un petit côté Charlie Chaplin. Il est important industriellement parlant puisqu’il codirige Disney, mais aussi artistiquement. Les longs métrages Pixar racontent quelque chose, ne prennent pas les gosses pour des imbéciles. Ils sont tous publics, accessibles, mais ambitieux. Les réalisateurs possèdent leur propre identité. Ils ne renoncent pas à leurs partis pris, à leurs choix, malgré le succès. Ils maintiennent leur exigence et ne pensent pas juste à vendre des peluches. Je trouve cela plutôt salutaire que des gens qui ont un tel pouvoir ne s’en servent pas pour abêtir les enfants. J’ai eu la chance de visiter le studio, de voir les animateurs peaufiner les décors. Il y a tellement de détails, c’est croustillant. A la fin de la journée, je me suis lâché dans la boutique. J’ai acheté l’amour de mes enfants pour quelques mois. (Rires)

Vous aviez joué dans Incognito, d’Eric Lavaine, et participé à la bande originale du dessin animé Titeuf. Une carrière au cinéma vous tente?
Je ne me projette pas, je profite juste des opportunités qui se présentent. J’ai eu des propositions, mais je ne les sentais pas. Je ne veux pas faire du cinéma pour capitaliser sur un semblant de célébrité acquis grâce à la musique. Je dois servir, aider à quelque chose. J’étais content d’essayer le théâtre, pour apprendre le métier de comédien dans ce qu’il a de plus pur, pour mettre les mains dans le cambouis, se réinventer chaque soir. Le public sent à la seconde quand le spectacle est calculé, formaté. La responsabilité est immense : on doit défendre un texte, des partenaires.

Vous préparez un nouveau disque?
Je l’enregistre cet été pour une sortie en décembre et une tournée en 2012. J’ai envie de prendre des risques, quitte à décevoir. Je ne veux pas me répéter, encore moins tomber dans la facilité ou l’autocitation.

Stéphanie Belpêche - leJDD.fr
vendredi 29 juillet 2011


Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 1 Aoû - 21:37

Vu dans le Télé 7 jours de cette semaine :




Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Sam 13 Aoû - 10:29

Rien, rien, rien ... Pas le moindre petit article ...
Revenir en haut Aller en bas
Clem

avatar

Messages : 2837
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 31
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Dim 14 Aoû - 13:44

Il faut patienter un tout petit peu, ça va bientôt venir ^^ (bon ok .... VIVEMENT QUE CA REVIENNE !!!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 10:06

Bruno donne quelques-unes de ses recettes dans cette revue :

Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 10:20

Merci Bruno, grâce à toi je vais même acheter une revue traitant de cuisine ! (merci Kiki aussi)
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 10:28

Rectificatif : Bruno ne donne pas quelques recettes (comme indiqué dans le résumé de la revue) mais répond à un "interrogatoire gourmand". Voici les scans des 2 pages qui lui sont consacrées :





Dernière édition par kiki le Lun 24 Oct - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 10:50

Effectivement, du bla-bla-bla, mais la photo est très intéressante ...
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 10:54

Très intéressante ? L'expression est faible Wink, moi j'en suis baba.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 11:00

Je double la mise :
Revenir en haut Aller en bas
Carine

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 39
Localisation : Nîmes (30)

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 12:46

Kiki, toujours en train de dénicher des merveilles insoupçonnées Smile
Revenir en haut Aller en bas
Clem

avatar

Messages : 2837
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 31
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   Lun 24 Oct - 13:27

Merci Kiki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles divers juillet - décembre 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles divers juillet - décembre 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: Archives :: Articles de presse-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: