Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Grand Rex - 2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Le Grand Rex - 2004   Mer 8 Juil - 23:16



Paresseuse
A notre santé
Monospace
Adolescente
Dis lui oui
L'itinéraire
Le zoo de vincennes
Porcelaine
Monsieur René
Sac à main
Majorette
Je suis de celles
Les mots d'amour
Vade retro téléphone
La station Mir
Kehul
Bon anniversaire
Blouse du dentiste (avec H. Salvador)
Y a une fille qui habite chez moi
Quand j'étais chanteur (avec M. Delpech)
Le slow
Dis quand reviendras-tu ? (Barbara )
La petite monnaie
Le vélo...

En écoute sur Deezer.com ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Dim 7 Fév - 21:00

Je viens de regarder le DVD live du Grand Rex ...
En fait je le regarde peu souvent car ma main se dirige automatiquement vers le Best of de 2007, que je préfère. Je l'ai donc apprécié avec des yeux presque neufs.
Je me permets de faire quelques commentaires :
* "Monospace" : c'est un peu ce Bruno est devenu aujourd'hui n'est-ce pas ?
* "Le zoo de Vincennes", "Monsieur René", je n'aime toujours pas.
* "Majorette" : je commence (seulement) à aimer !
* Florent Sylve avec les cheveux courts : mieux que maintenant !
* Le trio Mathias Mahler, Martin Saccardi et Denis Grare : génial !
* Bruno avec les joues un peu plus remplies : pas mal non plus.
* le jeu de Bruno : évidemment il sautille moins que maintenant, mais pourquoi ? Parce qu'il joue beaucoup de piano ! Je l'ai très peu vu au piano et je le regrette. Idem pour la trompette, fantastique !
Ce DVD a 6 ans déjà, et je ne connaissais même pas Bénabar à l'époque ... Ça aussi je le regrette.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Lun 8 Fév - 0:00

Comme toi Agnès, je regarde plutôt le DVD "Best of" et pour changer un peu, samedi soir, j'ai pris celui du "Grand Rex" que j'ai redécouvert avec énormément de plaisir.

- j'ai pensé la même chose que toi lorsqu'il présente Monospace Laughing.
- j'adore son interprétation de "Majorette", l'une des meilleures pour moi.
- je me suis marrée en voyant ses "prompteurs 1ère génération", je me demande comment il faisait pour s'y retrouver et surtout pour réussir à lire ses feuilles !
- j'aime beaucoup la façon dont est filmé ce concert : beaucoup de gros plan qui montrent que Bruno vit ses chansons.

Et comme toi j'ai ce grand regret de ne pas l'avoir connu à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Clem

avatar

Messages : 2837
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 31
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Lun 8 Fév - 12:42

Merci Kiki de me rappeler que ça fait longtemps que je n'ai pas regardé ce dvd, je l'aime autant que celui du Best of, il va falloir que je regarde ça à mon retour de vacances (j'ai oublié de l'emmener avec moi )^
Et ce que je vais rajouter n'est pas du tout original mais ... je regrette également de ne pas l'avoir connu à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Ven 12 Fév - 18:14

Je viens de compléter ma collection en achetant le double CD du Grand Rex. Mais je suis un peu déçue. Certes les titres sont en Live bien sûr mais il n'y a pas les petites histoires d'entre-chansons Sad.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Ven 16 Avr - 23:07

Une interview relative à la sortie du DVD Live parue le 28/11/04 sur le mague.net

Interview : "une bière avec Bénabar" par Pierre Derensy



Le tout nouvel album de Bénabar est un disque live. Au bout de 2 albums (3 pour les puristes de la première heure) ça fait peu de répertoire pour tabler sur une captation scène. Vous me direz que c’est sûrement pour caboter sur la vague du succès qui étreint ce petit animal de cirque. Certes c’est possible... mais peut probable. En effet, il faut absolument s’abstenir de porter des jugements hâtifs, surtout sur ce garçon. Il est réellement doué, capable de conquérir un public en 3 réparties amorcées par sa plume dévastatrice, enfin il mise sur un aspect music-hall trublionaire qui est original et agréable à entendre comme à voir. Il vous sera facile d’en juger sur pièce, car ce CD Live a un petit frère qui n’est autre qu’un DVD au titre fort simple : ‘Bénabar Live Au Grand Rex’.

Ma fille m’a demandé en voyant ton DVD ce que tu mettais dans ton moteur pour sauter partout comme ça ?

Bénabar : « De la musique tout simplement ! L’énergie sur scène quand tu as du monde qui te porte me donne des ailes. C’est très difficile de rester indifférent à tant d’amour. »

Ce live n’est il pas le disque le plus abouti de ta carrière alors que paradoxalement un disque de scène est souvent moins bien torché ?

Bénabar : « On a vraiment cherché à ne pas faire qu’un live. On a mis beaucoup d’ambitions sur ce disque. Je ne sais pas si c’est réussi mais on a essayé de gommer les problèmes de sons inhérent à un disque de scène. Comme nous avons pu l’enregistrer en plusieurs fois dans de très bonne conditions j’espère sincèrement que les gens n’auront pas l’impression qu’on s’est foutu d’eux. Maintenant je ne sais pas si c’est le travail le plus aboutis de ma carrière, ce sont deux choses bien distinctes la scène et le studio. »

Est-ce le fait d’avoir toujours recours aux mêmes musiciens depuis le début qui me permet de dire que c’est un bon album Live ?

Bénabar : « Je suis très fidèle. Depuis plusieurs années je suis accompagné par les mêmes personnes. Mais bon c’est aussi parce qu’ils assurent ! (rire) »

Quand on voit les coulisses de ton spectacle, on s’aperçoit que tu as une véritable famille autour de toi, sans chiqué ?

Bénabar : « Oui j’en ai besoin, autant sur scène que dans le bus. Passant l’essentiel de notre année ensemble c’est important de bien s’entendre ! »

Je sais que vous meublez le temps en faisant des parties de ping-pong, avec toutes ces dates es-tu devenu un excellent pongiste ?

Bénabar : « Non ! c’est toujours Bertrand notre guitariste qui nous mets des branlés à tous. »

Si on écoute bien le live on s’aperçoit que tu changes des choses subtiles dans tes chansons ?

Bénabar : « Des fois je change des choses malgré moi car j’oublie les paroles, parce que je me trompe (rire) mais on essaye de modifier des trucs toujours dans l’idée de ne pas refaire ce qui a sur l’album, c’est à dire de revisiter les titres. Ca présente un intérêt pour le public mais aussi pour nous, je ne me vois pas servir uniquement de juxe-box, ce serait lassant pour les deux parties en présence. »

Même si l’on reconnaît que tes concerts sont exceptionnels de présence, avais-tu une obligation de sortir un DVD au bout de 3 albums ?

Bénabar : « Au contraire, j’étais plutôt réfractaire au début. Je ne voulais pas sortir un produit histoire de vendre quelques disques de plus. J’étais très méfiant, en plus en tant que consommateur, les live que j’écoutais étaient pour la plupart pour ne pas dire la majorité, mauvais ! Cela sentait la grosse escroquerie fait à la va vite pour exploiter les gens qui aiment l’artiste. On a donc réfléchi dans quelle manière ce disque serait intéressant et apporterait quelque chose, de plus on nous a donné des conditions luxueuses pour le réaliser. Alors j’espère qu’il est honorable et mérite le détour. »

Tes intermèdes sont très importants dans ton show, comment les conçois-tu ?

Bénabar : « Ils ont une importance relative dans ce que je raconte car ce sont souvent de grosses bêtises mais ils sont importants pour détendre le public. Pour faire passer le message qu’effectivement nous faisons de la musique mais que ce n’est pas si important que ça. Il n’y a rien de sacré. Je n’aime pas l’idée du chanteur sur scène et du public qui applaudit « clap-clap ». Il faut que cela déborde de tout cotés. Le sacralisé m’emmerde sec ! »

La bière est-elle meilleur dans le troquet de tes débuts ou dans les zéniths de cette année ?

Bénabar : « Cela reste de la Kro ! Bien que maintenant je ne bois plus que du champagne ! (rire) »

Le rapport avec les gens quand tu passes d’un bar à une salle de 6000 personnes est-il facile à installer ?

Bénabar : « Je ne suis pas inquiet par la superficie de l’enceinte ou je dois jouer. Le problème ce n’est pas la taille, c’est les chanteurs et les musiciens. Je peux très bien faire un spectacle pourri dans une petite salle. C’est à nous d’assumer, de faire le boulot. Je ne te parle pas de stades mais même les grandes salles restent des salles à taille humaine. Contrairement à ce qu’on peut penser ce sont des conditions très confortables car tu vois bien et le son est bon. Le problème reste sur la prestation quel que soit l’endroit. Disons que je ne suis pas content de moi quand j’ai l’impression de faire ce que j’avais fais la veille. »

Tu donnes une importance à ton costume de scène. Est-ce pour avoir toutes tes chances aux prochaines élections présidentielles ?

Bénabar : « Bien sûr ! Salaud tu m’as démasqué ! Le costume c’est pour avoir un vêtement qui te fait prendre conscience que tu es dans un endroit particulier. Ne pas être habillé comme dans la vie de tous les jours. Pour moi c’est pour me mettre dans un truc en dehors de la vie, rentrer dans un instant particulier, proche d’une métamorphose. Ce qui m’amusait avec celui là c’est à dire le costume bien repassé, c’était d’avoir des vêtements de banquier, style présentateur de télé. Je voulais quelque chose d’engoncé pour pouvoir le déchirer chaque soir... ce que je fais très bien du reste. »

Sur ce DVD tu me permets une vengeance sur mes potes : moi qui louait Michel Delpech, depuis toujours j’étais brocardé ?

Bénabar : « Tes potes sont des ignorants qu’est ce que tu veux que je te dises ! (rire) »

Cette chanson ‘Quand j’étais Chanteur’ te fait-elle penser à l’après succès ?

Bénabar : « Elle parle de tout ça mais aussi de la vieillesse. Ce que j’aime chez Delpech c’est qu’il fait des titres tendres, un peu désabusé et toujours bien écrits. »

Sur tes concerts parisiens, tu as aussi fait un duo avec Henri Salvador ?

Bénabar : « Il m’avait pris en première partie de ses concerts lorsque j’étais moins connu, il y avait donc un coté symbolique à l’inviter. C’était normal. »

En mettant ‘José-Jeannette’ sur ton DVD on te voit plus teigneux dans ton écriture, ce qui ne se traduit pas forcement en chanson ?

Bénabar : « C’est une question d’âge. Ce court-métrage je l’avais fait il y a longtemps. Je pense avoir les mêmes idées et les mêmes opinions mais je les exprimes différemment, j’essaye d’éviter le choc frontal. »

Tu as gagné la Victoire de la Musique mais j’aurais aimé savoir à qui tu aurais donné cette victoire si on t’avait laissé le choix de choisir un artiste que tu aimerais récompenser ?

Bénabar : « Surtout à des gens qui n’ont même pas été nominés. Ca va de Thiéfaine à Loic Lantoine. Il y a un paquet de gens qui font de la musique avec grand talent et qui ne sont pas assez reconnus. Je suis bien conscient que la victoire en elle-même ne veut pas dire grand chose. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait le meilleur album de variété de l’année. »

Maintenant que tu arrives à la fin d’une tournée, qu’est ce que sera l’avenir de Bénabar, des vacances, le prochain album ?
Bénabar : « Je vais essayer de prendre des vacances et de travailler sur de prochaines chansons. »

Ne vas tu pas être tenté de faire un album sur Blédina, Pampers et le lait Gugoz plus cher que de la dope depuis que tu es papa ?

Bénabar : « Oui je connais bien tout ça maintenant. C’est encore trop tôt pour dire si cela va changer la donne en matière de travail mais je pense que cela va jouer forcement. En même temps, j’ai eu mon bébé pendant la tournée donc je n’ai pas encore été dans « la vraie vie » avec lui.... Ca va commencer la semaine prochaine. »

Le Grand Rex est un ancien cinéma, alors si tu devais choisir entre « La 7ème compagnie » où « Il Faut Sauver Le Soldat Ryan » pour te désigner tu prends quel film ?

Bénabar : « La 7ème compagnie sans hésiter ! C’est un très bon film populaire. »


Dernière édition par Kiki le Ven 16 Avr - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   Ven 16 Avr - 23:17

Merci Kiki !
C'est incroyable, presque tout reste encore valable 6 ans après (même Pampers, Blédina et Guigoz !), pourvu que le DVD arrive aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Rex - 2004   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Rex - 2004
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: Bénabar :: Discographie-
Sauter vers: