Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Articles divers janvier - juin 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Catherine



Messages : 3005
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Sam 9 Juin - 15:29

Clem a écrit:
Oui, très jolie article, ça a du bon ce p'tit voyage au Canada !

Carrément ! merci Kiki ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10536
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 13 Juin - 18:14

Bénabar : « je suis allé au Mont-Saint-Michel »



Chaque mois, une personnalité revient sur un moment de prise de conscience spirituelle ou existentielle.

La journée s’annonce belle ce matin de septembre 2011. Le soleil commence à réchauffer doucement les pierres millénaires.La mer emprisonne encore le Mont-Saint- Michel, préservant ses mille trois cents ans d’histoire et sa vieille abbaye de la houle désordonnée des touristes. Le rideau des boutiques est encore baissée. Un couple et leurs deux enfants – 2 ans et demi et 7 ans – grimpent joyeusement les quelque trois cent cinquante marches qui mènent a` l’abbatiale. Bruno Nicolini, 42 ans, auteur, compositeur, interprète, plus connu sous le nom de Bénabar, a le sentiment d’accomplir un secret désir longtemps caressé. Cela faisait des années que j’en rêvais. Le Mont-Saint-Michel me fascine. Je suis passionné par l’histoire. J’aime aussi l’architecture religieuse, romane ou gothique. Ce monastère est un vrai tour de force technique, humain et spirituel. Lorsque nous sommes arrivés, avec ma femme et mes enfants, sur la grande terrasse, j’ai ressenti un vrai choc. Cette confrontation magistrale entre la mer et l’abbaye m’a coupé le souffle...

Dans la pénombre de l’église, lointaine héritière du petit oratoire dédié en 708 par l’évêque d’Avranches à l’archange Michel, le chanteur goûte le silence… Sans vraiment prier, reconnaît-il. « Je ne suis pas très mystique. Certes, j’ai grandi dans le catholicisme. D’origine italienne par ma mère, ma famille est culturellement chrétienne. Nourrie des valeurs de fraternité, de solidarité, de combat pour la justice… Des vrais “cathos de gauche” ! Pas question de ne pas aller à la messe le dimanche ni de sécher le catéchisme, où je me suis profondément ennuyé ! Je n’y comprenais pas grand-chose et le brave curé manquait de pédagogie. Aujourd’hui, les interrogations métaphysiques ne me tourmentent pas. La foi n’est pas une question que l’on est sommé de se poser à toute heure ! » Dans Les Mirabelles, chanson pudique de son nouvel album, Bénabar se confronte, à l’occasion de la mort d’un ami, à la question de l’au-delà : « On m’a dit que tu étais là-haut/ J’ai du mal à le croire, ce serait trop beau/ Pourtant j’avoue le jour où… « je suis allé au Mont-Saint-Michel »

L’artiste avale une gorgée d’eau, puis confie : « C’est une question compliquée pour moi. Je ne suis pas certain de croire à une vie après la mort. Mais je ne me sens ni athée ni agnostique. Disons que je suis un peu croyant, croyant à la marge, croyant… au bénéfice du doute ! Je n’ai jamais connu d’intenses périodes de ferveur mystique, de moments de révélation et d’épiphanie. Ni de rejet, d’ailleurs. Ma relation au christianisme est apaisée. Nous n’avons pas à nous battre, à la différence de la génération précédente, contre un vilain cléricalisme où les curés voulaient se mêler de tout. Je ne me suis pas marié à l’église, mes enfants ne sont pas baptisés, mais je tiens à leur transmettre les valeurs du christianisme qui reste discrètement présent en moi. Un christianisme qui ressemble à cette médaille de la Vierge que je porte autour du cou… sans m’en apercevoir. La foi des autres me touche : celle des gens modestes notamment ; celle aussi de grandes figures comme l’abbé Pierre, qui a mis ses convictions en actes, sans craindre de gueuler contre le système. J’aurais bien aimé passer deux ou trois heures avec lui… Un vrai catho de gauche ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
MéLie-MéLo

avatar

Messages : 2667
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 30
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 13 Juin - 19:18

Merci Kiki pour les nouvelles lectures !
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/moi_melimelo
kiki
Admin
avatar

Messages : 10536
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Jeu 14 Juin - 8:52



Bénabar : moraliste ou moralisateur ?
Publié le : 13 juin 2012 - Ralph Boncy



À 43 ans, avec son faux air d’éternel gamin, il est sans contexte le plus gros succès chansonnier dans l’Hexagone depuis des lustres. Mais Bruno Nicolini, alias Bénabar, n’aime pas beaucoup l’avion. C’est donc la première fois, cette année, qu’il venait égayer les FrancoFolies de Montréal. L’occasion rêvée de faire le point avec l’intéressé sur sa popularité phénoménale…

Surprise! Sympathique et lucide, ce showman impénitent qu’on fait passer, parfois, pour un fendant ne tient rien pour acquis. Adulé par les uns, il se sait critiqué par les autres. On l’accuse d’être ringard, trop caricatural, trop « qualité France » dans la forme et dans la manière. Lui se traite volontiers de lâche, de traître, d’écrivain asthmatique dans Itinéraire d’un chanteur populaire. Son biographe, Nicolas Roux, affirme qu’en 10 ans, « Bénabar a réconcilié tout le monde en France ». Et c’est vrai quand on pense à des chansons, comme Le dîner, qui décrivent avec précision et humour la mentalité du Français moyen.

Par contre, sur son dernier album, délicieusement nommé Les bénéfices du doute, il crée la controverse avec un pavé dans la marre. Endossant la confession du personnage principal dans Politiquement correct, il ponctue sa tirade avec un bien senti « Et moi, j’t’emmerde! »
que certains se sont pris entre les dents.

La part des choses? Marié et père de deux jeunes enfants, le chanteur s’en remet à Jean de La Fontaine, jugeant que « les bons sentiments ne sont pas si mauvais par les temps qui courent ». Lui qui voyait dans cette chanson un clin d’œil plutôt qu’un gros pamphlet conclut, avec un brin d’ironie : « Je ne suis pas très sexy pour les rebelles de salon. »
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10536
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Sam 30 Juin - 12:42



Pic'Arts : Bénabar de retour au donjon

SEPTMONTS (Aisne) La musique de DSC, de Boulevard des Airs, d'Archimède et des Fatals Picards a, hier soir, ponctué la première soirée du festival Pic'Arts de Septmonts. Le début de cette 15e édition a aussi été marqué par le retour de Bénabar en terre axonaise. Avant de monter sur scène, il a répondu à nos questions.

Après un peu de sueurs froides sur les conditions météorologiques du côté des organisateurs, le ciel de Septmonts s'est, hier en fin de journée, nettement apaisé pour l'ouverture de Pic'Arts, « un très très chouette festival », dixit le chanteur d'Archimède, avant de laisser la scène aux très attendus Fatals Picards.
Sans attendre la poussée d'Archimède, le groupe DSC avait donné le « la » de la soirée et c'est Boulevard des Airs, avec sa musique très « cuivrée » qui mêle rock, reggae, jazz et rythmes de fanfares balkaniques, qui a fait décoller le public de Pic'Arts.

Le vent show de Boulevard des Airs
Avec Boulevard des Airs, c'est un vent chaud, très show, qui a soufflé sur cette 15e édition.
Le temps fort de la soirée, c'était bien évidemment le retour à Septmonts de Bénabar (lire ci-dessous), le chanteur aussi drôle que sensible, tendre et acidulé. [...]

************************************************
BENABAR : "Faire que les gens soient contents"

Avant de monter sur scène, Bénabar a répondu à nos questions

C’est la 2e fois que vous venez à Septmonts. Quels souvenirs aviez-vous gardés de votre première visite ?
BÉNABAR : « En arrivant ici, je me suis tout de suite souvenu du lieu, de ce magnifique donjon. Avant de revenir, je n’avais pas vraiment de souvenirs. C’était un peu abstrait pour moi. »


Et du festival lui-même ?
« Un très bon souvenir, mais après tout est remis en cause dans les festivals. On s’inquiète de la façon dont ça va se passer et on oublie ce qui s’est passé avant. »

Chanter dans un festival, est-ce que c’est très différent de chanter en salle ?
« Les gens sont sans doute plus détendus, plus réceptifs, mais il faut quand même qu’on soit au niveau de l’attente des gens. Il y a tellement de monde qu’il faut qu’on assure ! »

C’est aussi plus festif…
« Oui, évidemment. »

On vous connaît comme chanteur, vous êtes aussi comédien. Ce sont des sensations très différentes ?
« C’est différent, mais c’est assez cousin, parce que c’est quand même interpréter, qu’il s’agisse de chansons ou de textes. Il faut toucher le public de la même façon. »

On vous présente souvent comme un « chanteur du quotidien », ça vous convient comme définition ?
« C’est un peu réducteur, mais ça me va très bien, c’est flatteur et gratifiant. Mais moi, jamais je ne me suis dit : je vais faire une chanson qui parle du quotidien. »

Est-ce qu’un festival comme celui-là, c’est aussi l’occasion pour vous de découvrir d’autres artistes ou est-ce que vous n’avez pas trop le temps de le faire ?
« Si, nous allons faire des morceaux ensemble, avec Archimède, Les Fatals Picards… Il y a un vrai échange. Nous avons envie que les gens soient contents. »

Est-ce qu’on se prépare à un concert comme un sportif ?
« Il faut se maintenir en forme. »

Quels chanteurs vous ont marqué, voire inspiré, quand vous étiez jeunes ?
Quelque chose entre Alain Bashung, Jo Dassin, Renaud et Michel Delpech. Malgré les gens qui disent « il faut choisir son camp », moi je n’ai jamais choisi ». Je crois beaucoup au divertissement idéalement intelligent. On fait tous du spectacle, il ne faut pas l’oublier. »
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10536
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 2 Juil - 17:54

Un article avec plein de photos qui vient de refaire surface sur la toile et que je n'ai pas trouvé sur le forum (bien qu'EDF, ça me dise quelque chose...)

A lire en suivant ce LIEN
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 2 Juil - 18:33

Merci kiki. Beau reportage (que je ne connaissais pas !)
Revenir en haut Aller en bas
Catherine

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 47
Localisation : Doubs (25)

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 2 Juil - 20:32

Moi non plus !   Kiki   
Revenir en haut Aller en bas
Laurence

avatar

Messages : 4714
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   Mer 2 Juil - 22:11

Ah oui, super sympa ! Chouettes photos, entre autres ! Smile Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles divers janvier - juin 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles divers janvier - juin 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: Archives :: Articles de presse-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: