Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bénabar au Théâtre !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Agnès



Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mar 17 Mai - 13:08

C'est sérieux le théâtre ! De quoi se "lâcher" pendant la prochaine tournée !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mer 25 Mai - 23:14

L'article du site du théâtre du Jeu de paume à Aix-en-Provence :

Quelqu’un comme vous
du 17 au 28 mai 2011
au Théâtre du Jeu de Paume
mardi, jeudi, vendredi et samedi à 20h30, mercredi à 19h

Difficile de classer le travail de F. Roger-Lacan dans une catégorie déterminée…Il y a de la comédie, du drame, du thriller, du dialogue philosophique dans ce nouvel opus qui met en présence un grand patron du monde économique et un jeune homme inclassable sur une plage déserte. La conversation commence légèrement sur les travers du monde moderne entre utilisation abusive des portables et réflexions sur l’envie de solitude des hommes pressés…Rien de lourd, rien de grave et cependant on sent planer sur la rencontre des ombres, des doutes, des questionnements qui apparaissent au fur et à mesure que les rôles semblent s’inverser, l’homme de pouvoir sur et dominateur s’interrogeant sur les mobiles de ce jeune homme, ange devenant démon, qui n’est visiblement pas là par hasard. Comme chez Beckett la pensée devient chair et s’incarne dans des personnages qui manient la langue avec une grande dextérité. Tout passe par ces mots, qui ne sont jamais gratuits, pour nous mener dans un labyrinthe étonnement construit où les protagonistes, tels des joueurs d’échecs, avancent leur pion dans un combat dont l’enjeu n’est révélé, à peine, qu’à la dernière seconde…
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10540
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Jeu 26 Mai - 18:25

Weber - Bénabar en escapade aixoise
Publié le jeudi 26 mai 2011 à 16H29

Ils sont jusqu'à samedi sur la scène du Jeu de Paume dans "Quelqu'un comme vous". Petites confidences à deux voix avant le lever de rideau
Petit dialogue entre amis sur la scène du Théâtre du Jeu de Paume, à quelques minutes de la représentation. Jacques Weber et Bénabar (se) racontent.



Petit dialogue entre amis sur la scène du Théâtre du Jeu de Paume, à quelques minutes de la représentation. Jacques Weber et Bénabar (se) racontent.
Photo Sophie Spitéri

Deux semaines dans une même ville, en tournée, c'est rare. C'est comme une pause, une parenthèse, un moment qui, à bien y regarder, pourrait ressembler à des vacances. Même le temps de la représentation est différent, un peu plus détendu. Pas moins pro, mais plus serein peut-être. Si Jacques Weber a l'habitude, Bénabar découvre et savoure ces instants volés. L'un guide l'autre qui se laisse faire, plus complice attentif que disciple, mais impressionné quand même, l'air de rien.

À quelques minutes d'entrer en scène, hier, ils ont raconté. Aix, leur façon de vivre le métier, leur duo, leurs rires, leurs bonheurs.

Bénabar
"Je suis venu à Aix il y a longtemps, quand j'étais scénariste pour Canal + et je n'avais fait que passer. Là, j'ai le temps. J'ai découvert quelques petits restos sympas pour déjeuner comme Laurane et sa maison ; le soir après le spectacle c'est plus facilement une brasserie traditionnelle, comme Les Deux G. Je profite à plein de cette parenthèse que m'offre le théâtre, j'ai l'impression d'être un apprenti qui continue ses études en même temps qu'il pratique son métier.

Je ne me précipiterai pas pour renouveler l'expérience : après ça, je vais prendre le temps de bien choisir les projets. J'ai eu de la chance, ce spectacle a mis la barre très haut, je vais devoir être vigilant. En revanche, j'ai envie de découvrir le théâtre en spectateur, je voudrais revoir les pièces du répertoire. Maintenant que je connais l'envers du décor, j'apprécierai encore davantage.

Jacques Weber
"Aix ? Des souvenirs à la pelle. Mais surtout celui de mes premiers pas sur scène. J'étais figurant pour le festival d'art lyrique à l'époque où Gabriel Dussurget le dirigeait. Et nous répétions au Jeu de Paume… Après sa rénovation, j'ai inauguré le "nouveau" théâtre : il a conservé cette formidable acoustique. J'aime cet écrin. J'aime aussi la ville et j'apprécie le calme, l'accueil du Pigonnet. Avec le jardin et la piscine, je suis en vacances.

Le soir, avec Bruno (ndlr : Bénabar) nous essayons d'être raisonnables. Pas d'excès, même si c'est difficile de ne pas succomber à la bande qui le poursuit pour l'obliger à consommer plus qu'il ne faudrait des Coteaux d'Aix (rires) ! J'ai vraiment aimé notre rencontre et j'ai encore plus apprécié qu'il parte en tournée. On connaît tous des comédiens qui signent pour trente représentations à Paris et se disent lassés ensuite. Là il a plongé, totalement, sans filet. Il a tout compris. Chapeau !"

A deux voix
Jacques Weber : "Nous avons commencé les représentations de "Quelqu'un comme vous" sur un grand plateau. Ici, nous sommes dans un espace plus intime. J'avais peur que mon grand corps se heurte aux modules du décor, mais finalement, je dois être plus fin que je l'imaginais, je passe très bien ! En revanche j'ai découvert ici que je ne pouvais pas m'avancer trop au bord de la scène : j'ai le vertige !"

Bénabar enchaîne : "Moi, mon petit corps s'adapte ! Face à toi, je suis bien obligé.… Chaque jour au cours de ces six mois passés ensemble, j'ai compris un peu plus que le théâtre n'était pas une chose immuable, gravée dans le marbre. C'est tout sauf répétitif. On n'a pas besoin de se dire "tiens aujourd'hui on va essayer ça", on y est poussé par quelque chose de mystérieux qui se déclenche quand on entre en scène".

Weber reprend : "On commence à comprendre ce qu'on joue à la cinquantième représentation ; avant, on cherche. C'est pour ça que c'est important de bien s'entendre avec ses partenaires, pour s'amuser en dehors de la représentation. La vérité du jeu naît souvent à ces moments-là..."

Bénabar embraye : "Avant, j'avais l'habitude de dire qu'un concert débutait dans le bus, quand on rigole avec les musiciens et les techniciens. Je sais maintenant que c'est aussi vrai au théâtre".

En chœur : "Nous, on ne veut pas être sur des rails, on veut être surpris, être étonnés chaque jour ; nous n'avons pas encore fini d'explorer toutes les nuances de ce texte. Heureusement, il nous reste encore quelques représentations. Imaginez un peu si on ne s'était pas supportés".

Michèle TADDEI

Source : La Provence
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Jeu 26 Mai - 21:47

Merci. Article sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Lun 30 Mai - 13:02

Vu sur onlyLyon

La saison des Célestins se termine dans la bonne humeur, ce qui n’exclut ni profondeur ni même noirceur. Après que les circassiens et jongleurs ont bousculé les ors et les lignes de la grande salle, deux monstres sacrés vont investir la scène, Bénabar et Jacques Weber, celui-là même qui “découvrit” le metteur en scène Isabelle Nanty…

Tout se passe sur une plage déserte, mer azur et soleil de plomb. Le rêve pour tout un chacun. Dans la situation inventée par Fabrice Roger-Lacan, un importun, qui a pourtant des kilomètres pour lui seul, vient poser sa serviette juste à côté du premier ! Dès lors, forcément, la communication s’enclenche et l’inattendu se produire. Car ces deux hommes n’étaient pas vraiment faits pour se rencontrer : l’un est un grand patron, l’autre un petit malfrat. Ce qui les rassemble, c’est que l’un comme l’autre maîtrisent à merveille le verbe et qu’au jeu des questions et du bras de fer oral, bien malin sait qui l’emportera.

Jeu de massacre

“Tous les deux, dit Isabelle Nanty, sont des êtres de pouvoir qui ne veulent pas baisser la garde et qui, tels deux sumos, restent face à face inébranlables. Ils portent une vision du monde plutôt cynique et, au fond, assez désespérée, très éloignée de mon espoir tenace en l’humanité. C’est pourquoi le spectacle ne sera ni froid ni mécanique, mais émouvant, presque sentimental… Et à la fin du spectacle, la plage retrouvera sa nudité originelle, comme le plateau, prêts tous deux pour de nouveaux univers…”

Aux Célestins du 31 mai au 10 juin.
Revenir en haut Aller en bas
MéLie-MéLo

avatar

Messages : 2667
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 30
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Lun 30 Mai - 13:57

"Deux monstres sacrés" oui j'suis d'accord Razz.
Merci Agnès !
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/moi_melimelo
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Lun 30 Mai - 16:06

Avant on disait "un" monstre sacré, maintenant on dit "deux" !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10540
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mer 1 Juin - 13:15

Théâtre des Célestins / « Quelqu’un comme vous ». Le maître et l'élève
publié le 01/06/2011 à 00:00

>> Quel personnage jouez-vous dans la pièce ?

Jacques Weber
: Je joue Quelqu’un ! Un personnage que l’on découvre progressivement. Peut-être un Pdg ou un tueur professionnel.

En tout cas, un être brillant qui se retrouve confronté à un intrus qui vient violer son espace, l’instant de repos qu’il voulait s’accorder sur une place déserte.

Bruno Bénabar : Il s’appelle Quelqu’un d’autre. C’est un homme mystérieux et envahissant qui s’incruste dans l’intimité de Quelqu’un. D’apparence vulnérable, habile, fort en rhétorique, intellectuellement séduisant, il va provoquer son interlocuteur, le pousser dans ses retranchements, le confronter à ses contradictions.

>> Pourquoi avez-vous accepté ce projet ?

J.W. : Jean-Michel Ribes m’a proposé ce projet et le duo avec Bruno Bénabar. J’ai lu le texte de Fabrice Roger-Lacan qui m’a très vite intéressé. J’ai été séduit par l’écriture, mais aussi le mystère, l’ambiguïté et l’opacité dans lesquels baignent cette pièce

B.B.
: J’avais tourné avec Isabelle Nanty dans « Incognito » d’Eric Lavaine. J’avais envie de retravailler avec elle. Lorsqu’elle m’a proposé cette pièce qu’elle met en scène, j’ai été séduit par ce texte alléchant et j’ai immédiatement accepté.

>> Comment s’est passée la rencontre avec votre partenaire ?


J.W. :Je connaissais l’homme de scène, le lutteur, l’interprète. J’avais quelques craintes, mais je partais confiant. Au fil des répétitions, j’ai découvert un bosseur, un artiste engagé , humble doué et attentif.

B.B. : Intimidant et excitant ! J’ai considéré cette rencontre comme une chance donnée à un débutant. Jacques m’a rassuré. Confronté à un partenaire de cette dimension, on ne peut que progresser. Je n’avais pas envie de le décevoir.

Que vous a apporté ce spectacle ?

B.B. : On ne sort pas indemne d’une expérience comme celle-là. Je sais aujourd’hui que je suis un acteur qui ne peut pas tout jouer. Pour me faire remonter sur les planches, il faudra me proposer un texte intéressant, en écho avec ma personnalité.

Quels sont vos projets ?

J.W. : Je vais partir en tournée, pendant près d’un an avec «Eclats de vie», seul en scène. J’ai des projets au cinéma que je ne peux encore dévoiler.

Et puis, j’écris mon prochain spectacle.

B.B. : Après la dernière représentation, j’enchaîne sur l’enregistrement d’un nouvel album, dont la sortie est programmée en décembre, et une tournée qui devrait démarrer en février 2012.

Duel au soleil

Isabelle Nanty arbitre le duel entre Jacques Weber et Bénabar dans « Quelqu’un comme vous », une pièce de Fabrice Roger-Lacan où il est question de deux hommes, un grand patron et un homme de main, deux êtres aussi égoïstes l’un que l’autre, seuls sur une plage déserte où ils s’affrontent, s’interrogent et se définissent à travers leurs questions. « Beaux parleurs, ils manipulent la langue et la pensée avec une dextérité impressionnante. Ils s’attaquent et se cherchent, sans jamais baisser la garde. Ces deux personnages portent une vision du monde assez cynique, qui m’intéresse d’autant plus que mon espoir en l’homme et en l’humanité reste inébranlable », explique Isabelle Nanty.

Ce duel à fleuret moucheté, ce jeu de massacre empreint d’humour et d’effroi, oppose un monstre sacré de la scène, qui défie avec légèreté et profondeur l’insolence d’une gueule d’ange « au regard aigu, tendre et spirituel ».

Théâtre des Célestins, du 31 mai au 10 juin
Propos recueillispar Antonio Mafra

Source :
Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mer 1 Juin - 13:59

Il est joli cet article, merci.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10540
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Jeu 2 Juin - 10:31

Encore une jolie critique parue sur Le Progrès

Théâtre des Célestins / Quelqu’un comme vous.
Les duellistes

Publié le 02/06/2011

Jacques Weber et Bénabar jouent au chat et à la souris. Léger et intelligent

Qu’est-ce qui pousse un jeune homme, au profil de petite frappe, à installer sa serviette à côté d’un vieux P-dg venu chercher la solitude sur cette plage déserte de trois kilomètres ? Provocation ? Drague ? Ou quelque chose de plus inquiétant, en lien avec le secret que renferme la sacoche de l’intrus ? Impossible d’en dire plus, sans déflorer la clé de l’énigme de « Quelqu’un comme vous », une pièce de Fabrice Roger-Lacan.

Divertissement de l’esprit, le texte ne revendique aucune profondeur psychologique. Les deux personnages se livrent un duel où l’humour parfois corrosif et les bons mots font mouche, pour donner du relief à une pièce légère et badine. Pourtant, impossible de décrocher d’une intrigue habile, agencée comme les pièces d’un puzzle, dont la conclusion tourne court, laissant le public libre de choisir l’issue.

Devant une telle écriture, Isabelle Nanty évite l’écueil du naturalisme. Elle installe les deux protagonistes en apesanteur sur un décor dépouillé et un univers sonore parfois inquiétant. Les comédiens jouent plus qu’ils n’incarnent leur personnage, sortant de scène pour aller chercher une bouteille d’eau, soulignant l’effet de distance avec le propos de Fabrice Roger-Lacan. Dans le duel qui l’oppose au geste ample, généreux et subtil de Jacques Weber, Bénabar joue sur le registre de la précision et de l’espièglerie. Le chanteur défie l’ogre sur ses terres pour nous offrir 1 h 15 d’intelligence et de légèreté.

Théâtre des Célestins jusqu’au 10 juin
Antonio Mafra
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Jeu 2 Juin - 11:24

Encore un très bel article de quelqu'un qui comprend bien et écrit bien ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Laurence

avatar

Messages : 4714
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Jeu 2 Juin - 11:53

Sur le site PureCharts (ou Charts in France), un article qui n'apporte bien de bien nouveau mais qui fait une bonne synthèse de ce qu'on sait actuellement de la tournée 2012 !
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
kiki
Admin
avatar

Messages : 10540
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mer 8 Juin - 9:16

Le mercredi 8 juin 2011 à 06h00 par Jean-Michel Collet Réagir
Perpignan

Bénabar au théâtre



Bénabar fait ses premiers pas sur les planches.


Celui qui fut d'abord séduit par l'art du clown, fut régisseur et réalisateur de trois courts-métrages, scénariste pour la télévision et enfin l'un des chanteurs préférés des Français est aujourd'hui sur les planches. En compagnie du géant Jacques Weber, il fait ses premiers pas au théâtre dans un huis clos vif et dense.

Comment vous êtes vous retrouvé à jouer au théâtre ?

C'est grâce à Isabelle Nanty que je me retrouve dans cette aventure. Je l'ai rencontrée sur le seul film que j'ai fait. Je la connais un peu personnellement et on avait évoqué de se retrouver sur un projet. Un jour, elle m'a appelé. Elle avait déjà tout en main, tout était prêt, Jacques Weber avait donné son accord.

Vous avez accepté immédiatement ?

J'ai tout de suite été intéressé. Mais j'ai réfléchi avant de dire oui. Je me suis demandé si j'étais la bonne personne. C'était une première fois, il faut être digne vis-à-vis du public, assurer, qu'il passe un bon moment. J'ai pensé à tout ce qui pouvait être un obstacle, ce n'est pas rien de devoir donner la réplique à Jacques Weber.

Vous le connaissiez avant de travailler avec lui ?

On s'était vu une ou deux fois, mais on ne peut pas dire que je le connaissais. C'est une rencontre inespérée. Je travaille avec lui et humainement ça se passe formidablement bien. J'étais impressionné par sa carrure artistique et physique, mais il ne cultive absolument pas ce genre de choses.

Votre personnage vous ressemble-t-il ?

Il est bien plus fou que moi. C'est assez excitant à jouer, il est très habile, très intelligent. Mais ça n'apparaît pas tout de suite au début il est plutôt vulnérable, révolutionnaire, alors que le personnage de Jacques est puissant, homme de pouvoir affirmé.

Et le travail avec Isabelle Nanty ?

Elle m'a fait toucher à ce métier. J'ai découvert ce qu'étaient les répétitions, comment faire progresser mon personnage, la manière de donner la réplique.

Cette première expérience vous donne-t-elle l'envie de recommencer ?

Pourquoi pas ? Mais je ne cours pas après. Il faut être sûr de son choix et être capable d'apporter quelque chose au projet. Je suis assez exigeant avec ça.

Comment avez-vous concilié le théâtre et la chanson ?

C'est bien tombé, j'ai pris ça comme un temps de repos où j'ai pu prendre des risques, me mettre en danger. J'enregistre mon prochain album cet été et je repars en tournée en février 2012.

Source : l'indépendant
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Laurence

avatar

Messages : 4714
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: test   Mar 14 Juin - 9:10

Joli article sur la dernière représentation de Quelqu'un comme vous à Saint-Estève, très flatteuse à la fois pour les deux comédiens et pour l'auteur ! Et avec de zoulies photos Smile

Citation :
Perpignan : Weber, Bénabar et Nanty ont brûlé les planches à Saint-Estève





Un huis-clos brillamment mis en scène par Isabelle Nanty.

La très belle salle du Théâtre de l'Etang de Saint-Estève n'était pas pleine dimanche soir, le spectacle donné était pourtant d'une exigence et d'une qualité égales. Le huis-clos (au bord de la mer quand même) écrit par Fabrice Roger-Lacan, 'Quelqu'un comme vous', y faisait se rencontrer deux hommes qu'a priori tout oppose et finalement si semblables. Un Jacques Weber impérial dans le costume en lin d'un grand patron et un Bénabar impeccable, cintré dans une chemise aussi noire que ses intentions. Leur duel, estival et cruel, révèle peu à peu leur nature en rappelant la nature humaine. Du vieux lion à la réussite aussi flamboyante que sa crinière et du jeune coq aux ergots acérés, il ne peut apparemment en rester qu'un. Mais la proie n'est pas aussi fatiguée qu'elle en a l'air. Et Fabrice Roger-Lacan laisse le temps à ses personnages de disserter sur les conditions humaines. Un texte profond donc, servi par une mise en scène ciselée par l'immense Isabelle Nanty (présente à Saint-Estève) et bien sûr par le jeu des acteurs. De Jacques Weber, on ne redira pas qu'il est aristocrate des planches (oups, trop tard) mais de Bénabar, on criera haut et fort qu'il est une révélation. On l'avait laissé fer de lance de la nouvelle chanson française, on le retrouve donnant seul la réplique à un monstre sacré. Et cette nouvelle carrière parait plus que prometteuse. Le jeune homme, à l'image d'une Vanessa Paradis, surgit dans les habits de comédien comme une évidence.

La mise en gras est de moi, bien sûr... Vous me direz que vous savez lire et que vous n'avez pas besoin de moi pour faire ressortir les points principaux d'un texte, mais ça me fait plaisir...


Dernière édition par Laurence le Mar 14 Juin - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mar 14 Juin - 11:38

Quel plaisir de lire cet article ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Laurence

avatar

Messages : 4714
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mar 14 Juin - 11:53

De rien ! Smile Désolée pour le déplacement que ma distraction t'a imposé, on ne devrait jamais rien faire avant le p'tit-déj' Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
Catherine

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 47
Localisation : Doubs (25)

MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   Mar 14 Juin - 21:21

merci Laurence pour ce super article et les non moins super zoulies photos ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bénabar au Théâtre !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bénabar au Théâtre !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: Archives :: Articles de presse-
Sauter vers: