Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Georges Brassens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Georges Brassens   Ven 12 Fév - 22:20

Pour moi, inégalable et inégalé !




GEORGES BRASSENS (1921 – 1981)

Georges Charles Brassens est né à Cette (le nom de la ville ne s’orthographiera Sète qu’en 1928), au sein d’une famille modeste où la musique réunit les parents et grands-parents. Le père de Georges est libre-penseur et anti-clérical, sa mère est catholique pratiquante, originaire du sud de l’Italie.

LES ANNEES 30 : enfance, adolescence.
Après l’école primaire, Georges Brassens rejoint le collège où il se pose en élève moyen, préférant les jeux de la rue et les vacances. Il écrit déjà des chansonnettes appréciées par son professeur de français, Alphonse Bonnafé. Ce dernier l’entraîne à persévérer dans les techniques de la versification et de la rime.
A 17 ans, Brassens se laisse entraîner à commettre de petits larcins qui se termineront par une condamnation à la prison avec sursis. A la déclaration de guerre, en 1939, il quitte le collège et « monte » à Paris, refusant l’offre de son père de travailler avec lui.

LES ANNEES 40 - 45 : les premiers écrits, l’Allemagne.
Brassens s’installe à Paris, chez sa tante. Tout en travaillant, il s’initie au piano, dont il maîtrise vite la technique. Avec l’occupation allemande, il perd son travail et profite de son temps libre pour apprendre la versification, fréquenter les bibliothèques et découvrir les poètes tels que Baudelaire, Hugo, Verlaine et Villon. Il écrit ses premiers recueils de poésie : « Les couleurs vagues », « Des coups d’épée dans l’eau », « A la venvole ». Ce dernier sera publié en 1942. Son anarchisme se fait jour.
En février 1943, il est recruté pour le STO (service du travail obligatoire) et part en Allemagne, à Basdorf. Brassens y passe une année durant laquelle il rencontre des amis qui lui seront à jamais fidèles : André Larue, René Iskin et Pierre Oténiente.
A l’occasion d’une permission en 1944, Georges Brassens décide de na pas retourner en Allemagne et s’installe chez le couple Planche, amis de la famille. Là, au fond de l’impasse Florimont, il vit caché, dans un appartement au confort rudimentaire. Il poursuit l’écriture de son roman commencé en Allemagne et compose des chansons. Certains textes seront dédiés au couple Planche : « La cane de Jeanne » et « Chanson pour l’auvergnat ».

LES ANNEES 45 – 50 : les plus beaux textes.
Ses amis reviennent d’Allemagne. Ensemble ils créent le journal anarchiste « Le cri des gueux » : seul le premier numéro paraîtra ! Brassens participe ensuite à la rédaction de quelques articles dans la revue anarchique «le libertaire».
A cette époque, Georges Brassens rencontre Joha Heiman, estonienne, qui deviendra la femme de sa vie, « sa déesse », précise-t-il. Il écrira pour elle « j’ai rendez-vous avec vous », « Je me suis fait tout petit », « La non-demande en mariage », « Saturne » …
En 1947, sort son roman « La lune écoute aux portes » et il écrit « Brave Margot », « La mauvaise réputation » et « Le gorille », « Le parapluie », « La chasse aux papillons »...
Avant 1950, Georges Brassens a acquis les caractéristiques qu’on lui connaît : sa dégaine débonnaire, sa moustache, sa pipe, son goût pour les copains, son antimilitarisme, son mépris du confort et de l’argent, son athéisme profond.

LES ANNEES 50 : de la découverte à la consécration.
La vie artistique s’accélère entre 1951 et 1954. Georges Brassens rencontre le chansonnier Jacques Grello qui le pousse sur de petites scènes parisiennes, où Brassens n’est pas à l’aise. C’est la rencontre avec la chanteuse Patachou et le bassiste Pierre Nicolas qui détermineront l’avenir du poète chanteur : il se produit dans le cabaret de Patachou, se fait remarquer par Jacques Canetti, directeur artistique chez Polydor, qui lui propose d’enregistrer des disques 78 tours. Des articles paraissent dans « France-soir », un premier passage télévision est diffusé par l’ORTF, une tournée est organisée en Suisse et en Belgique, le cabaret parisien « Les trois baudets » ne désemplit pas. Pierre Nicolas devient son bassiste et ne le quittera plus.
Première grande scène : Bobino, à l’automne 1953, puis, en 1954, le prestigieux music-hall parisien : l’Olympia où Georges Brassens triomphe bien que ses chansons soient régulièrement contestées car trop osées, voire scandaleuses. Qu’importe, le public vient en masse pour l’applaudir. Sortie du disque « Les sabots d’Hélène »
L'Académie Charles Cros distingue la chanson « Le parapluie » en la nommant « prix du disque 1954 ».
En 1956 et 1957, enregistrements des disques « Je me suis fait tout petit » et « Oncle Archibald ».
Jusqu’en 1957, Brassens alterne tournées en France et à l’étranger, récitals à Bobino, à l’Alhambra et à l’Olympia. Ses disques passent sur Europe n°1, nouvelle radio qui, seule, ne censure pas ses textes. Sous la direction de René Clair, un film est tourné « Porte des Lilas », avec Pierre Brasseur et Dany Carel. Ce sera sa seule expérience cinématographique.
Pierre Oténiente, que Brassens surnomme « Gibraltar », son ami d’Allemagne, gère ses affaires. Pour fuir les contraintes dues à la notoriété, Brassens fait l’acquisition d’une maison de campagne à Crespières, dans les Yvelines. Les visites de ces amis se succèdent : ceux de Sète, ceux d’Allemagne, ceux du monde de la chanson et les anarchistes du « Libertaire ».
En 1958, sort le disque « Le pornographe ». Il souffre de plus en plus de crises de coliques néphrétiques et de calculs rénaux.

LES ANNEES 60 : le succès et la souffrance.
Concerts à l’Olympia, tournée au Canada, nouveaux enregistrements de disques (« Les funérailles d’antan » et « Le temps de fait rien à l’affaire »), récitals à Bobino, de nouveau à l’Olympia, puis à l’Alcazar de Marseille.
Brassens enchaîne toutes les représentations bien que souffrant terriblement des reins.
En 1963, Brassens reçoit le prix Vincent Scotto, décerné par la SACEM et le Grand prix du disque de l’Académie Charles Cros.
Sortie du disque « Les trompettes de la renommée » courant 1962 et de « Les copains d’abord » en 1964.
1965 voit la réalisation de son rêve le plus cher : chanter sur scène avec Charles Trenet, son maître absolu.
En 1966 sortie de « Supplique pour être enterré sur la plage de Sète » puis, en 1969, de « Misogynie à part ».
Ces dix années auront été ponctuées de deux opérations chirurgicales fatiguant beaucoup le poète.
A l’initiative du magazine Rock & Folk et de RTL, a lieu, en janvier 1969, un entretien exclusif entre Georges Brassens, Léo Ferré et Jacques Brel. On se souvient tous le la photographie prise ce jour-là !



LES ANNEES 70 : La Bretagne, les derniers albums, le dernier Bobino.
Composition de musiques de films pour « Heureux qui comme Ulysse », de Henri Colpi et « Le drapeau noir flotte sur la marmite », de Michel Audiard.
Brassens quitte la maison de l’impasse Florimont, qu’il donne à son ami Gibraltar et s’installe dans le 15ème arrondissement. Dans le même temps il acquiert une maison en Bretagne, à Lézardrieux.
Brassens fête ses 50 ans et ses 20 ans de carrière. Nouveau tour de chant à Bobino avec la création de « Mourir pour des idées » et de « Fernande » puis nouvelle tournée à travers la France. En 1973, Georges Brassens fait son entrée au Petit Larousse.
Fin 1976, il se réinstalle à Bobino pour cinq mois, pour la présentation de son nouvel album « Trompe-la-mort ». Le dernier récital aura lieu le 20 mars 1977. Ce sera la dernière représentation de Brassens à Bobino. (j'ai eu la chance d'y aller fin février, il paraissait bien fatigué...)
En 1979, son ami Moustache propose à Brassens l’enregistrement d’un album où il devra accompagner des musiciens de jazz américains qui interprètent ses plus grands titres. La même année il crée la « Chanson du hérisson », en duo avec Henri Salvador, pour le conte musical « Emilie jolie » de Philippe Chatel.

LES ANNEES 80 : La disparition.
Très fatigué, vieilli, atteint d’un cancer des intestins, Georges Brassens s’installe à Saint-Gély-du-Fesc, dans l’Hérault, chez son ami, le docteur Maurice Bousquet. Il est hospitalisé et opéré deux fois mais la maladie gagne et Brassens s’éteint le 29 octobre 1981.

------

DISCOGRAPHIE
Paroles de Georges Brassens (sauf entre parenthèses), musiques de Georges Brassens

1953 : LA MAUVAISE RÉPUTATION
La mauvaise réputation - Le parapluie - Le petit cheval (poème de Paul Fort) - Le fossoyeur - Le gorille - Corne d’Aurochs - La chasse aux papillons - Hécatombe

1954 : LE VENT
Le vent - J’ai rendez-vous avec vous - Bancs publics - Ballade des dames du temps jadis (François Villon) - Comme hier (Paul Fort) - Pauvre Martin - Brave Margot - Il suffit de passer le pont - La cane de Jeanne - La marine (Paul Fort) - Il n’y a pas d’amour heureux (Louis Aragon)

1954 : LES SABOTS D’HELENE
Les sabots d’Hélène - Chanson pour l’auvergnat - La première fille - La prière (Francis James) - Gastibelza (Victor Hugo) - La mauvaise herbe - Une jolie fleur - Je suis un voyou - Le mauvais sujet repenti - P… de toi

1956 : JE ME SUIS FAIT TOUT PETIT
Je me suis fait tout petit - Auprès de mon arbre – Marinette - Le testament - Les croquants - La légende de la nonne (Victor Hugo) - Le nombril des femmes d’agents - Colombine (Paul Verlaine)

1957 : ONCLE ARCHIBALD
Oncle Archibald - L’amandier (du film Porte des Lilas) - La marche nuptiale - Au bois de mon Cœur (du film Porte des Lilas) - Celui qui a mal tourné - Grand-père - Les Lilas (du film Porte des Lilas) - Philistins (Jean Richepin) - Le vin (du film Porte des Lilas)

1958 : LE PORNOGRAPHE
Le pornographe - Le vieux Léon - La femme d’Hector - A l’ombre de ma mie - Le cocu - La ronde des jurons - Comme une sœur - Bonhomme

1960 : LES FUNÉRAILLES D’ANTAN
Les funérailles d’antan - Le mécréant - Embrasse-les tous - le Père Noël et la petite fille - Le bistrot - L’orage – Pénélope - Le verger du roi Louis (Théodore de Banville)

1961 : LE TEMPS DE FAIT RIEN A L’AFFAIRE
Le temps ne fait rien à l’affaire - Dans l’eau de la claire fontaine - La traîtresse - La ballade des cimetières - La complainte des filles de joie - Tonton Nestor - Le temps passé - La fille a cent sous

1962 : LES TROMPETTES DE LA RENOMMÉE
Les trompettes de la renommée – Jeanne - Je rejoindrai ma belle - Marquise (Pierre Corneille & Tristan Bernard) - La guerre de 14-18 - Les amours d’antan - L’assassinat - La marguerite - Si le bon dieu l’avait voulu (Paul Fort)

1964 : LES COPAINS D’ABORD
Les copains d’abord (thème du film « les copains ») - Les 4 z’arts - Le petit joueur de flûteau - La tondue - Le 22 septembre - Les deux oncles - Vénus Callipyge - Le mouton de Panurge - La route aux 4 chansons – Saturne - Le grand plan

1966 : SUPPLIQUE POUR ÊTRE ENTERRE SUR LA PLAGE DE SETE
Supplique pour être enterré sur la plage de Sète - Le fantôme - La fessée - Le pluriel - Les quatre bacheliers - Le bulletin de santé - La non-demande en mariage - Le grand chêne - Concurrence déloyale - L’épave - Le moyenâgeux

1969 : MISOGYNIE A PART
Misogynie à part – Bécassine - L’ancêtre - Rien à jeter - Les oiseaux de passage (Jean Richepin) - La religieuse - Pensées des morts (Lamartine) - La rose, la bouteille et la poignée de main - Sale petit bonhomme

1972 : FERNANDE
Fernande - Stances à un cambrioleur - La ballade des gens qui sont nés quelque part - La princesse et le croque-notes - Sauf le respect que je vous dois - Le blason - Mourir pour des idées - Quatre-vingt-quinze pour cent - Les passantes (Antoine Pol) - Le roi - A l’ombre des maris

1976 : TROMPE-LA-MORT
Trompe-la-mort - Les ricochets - Tempête dans un bénitier - Le boulevard du temps qui passe - Le modeste - Don Juan - Les casseuses - Cupidon s’en fout – Montélimar - Histoire de faussaire - La messe au pendu - Lèche-cocu - Les patriotes - Mélanie

------



------

BIBLIOGRAPHIE :
Les écrits de Georges Brassens :
1941-1942 : « Les couleurs vagues », recueil de poèmes
1942 : « des coups d’épée dans l’eau » et « à la venvole », recueils de poèmes
1947 : « La lune écoute aux portes », roman
1953 : « La tour des miracles », roman
1954 : « La mauvaise réputation », pièce de théâtre en vers

------

LES THÈMES ABORDES PAR GEORGES BRASSENS
(cf interview de Georges Brassens avec Philippe Nimo sur France Culture)

LA MORT
Le thème récurant par excellence dans les textes de Brassens. Même dans les premiers titres, alors qu'il n'avait pas 30 ans, la mort est toujours très fortement présente, souvent désignée sous les termes de « camarde » ou « faucheuse ». Quelquefois sous forme ironique, parfois sous forme grave. Toute sa vie, Brassens +gardera une attirance pour les cimetières où il aimait les cérémonies d'enterrement même si elles ne concernaient pas directement un de ses proches.

LES FEMMES
Elles apparaissent sous toutes les formes : bourgeoises, filles de rien, filles de joies, jeunes, vieilles ... Plus de 10 titres feront référence à un prénom féminin et tous sont joyeux (Mélanie, Margot, Fernande, Marinette ...). Deux seront très directement liées à sa relation avec sa compagne Joha Heiman : « La non demande en mariage » et « Saturne ».

LES INSTITUTIONS
Brassens disait « je crois que je n'attaque jamais les hommes mais toujours les institutions ». En bon anarchiste déclaré, ses cibles sont la religion, les flics et l'armée. Globalement c'est tout esprit de groupe ou tout embrigadement collectif qui lui fait peur et qu'il critique sans relâche : « A plus de 4 on est une bande de cons » sera sa devise.

LA POESIE
Le grand regret de sa vie : Brassens aurait aimé être un pur poète comme tous ceux qui ont été ses références (Baudelaire, Verlaine, Rimbaud ...). Fin 45, il comprend que s'affirmer en tant que poète serait trop long et trop incertain et il se résigne à la chanson en y voyant un moyen d'accès simplifié à la poésie.
L'Académie Française lui décerne néanmoins son grand prix de poésie en 67. Pour Brassens, rentrer sous la coupole serait trahir "le petit jouer de flûteau" et il refuse cette distinction. Autre consécration : les « chansonnettes » de Brassens serviront au concours d'entrée à l'Ecole Normale en 69.
Les poètes mis en musique par Georges Brassens
:
Paul Fort, Pierre Corneille, Antoine Pol, Alfred de Musset, Jean Richepin, Alphonse de Lamartine, Théodore de Banville, Victor Hugo, Paul Verlaine, Francis James, François Villon et Louis Aragon.

L'AMITIÉ
Le côté « ours » de Brassens qui revient si souvent quand on parle de lui ne l'empêche pas d'aimer être entouré de monde d'amis. Parmi ceux ci, il a deux clans très distincts et très solides : les copains de Sète et ceux de la guerre de 40, rencontrés en Allemagne.

Voilà, j'ai essayé de faire court quand d'autres écrivent des livres entiers. J'ai trouvé ces informations sur le Net et sur les 33 tours, que j'ai tous. Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Sam 13 Fév - 0:10

Merci Agnès pour cette très jolie et très intéressante synthèse. C'est pas facile de résumer la vie de ce si grand bonhomme !
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Sam 13 Fév - 17:03

Pour écouter les plus beaux titres, c'est sur Deezer, LA
Revenir en haut Aller en bas
Laurence



Messages : 4705
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 49
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mar 1 Fév - 14:09

2011 marquera l'année des 30 ans de la mort de Brassens, et le 90ème anniversaire de sa naissance (1921-1981). A cette occasion il y aura plein de manifestations en hommage à ce grand monsieur, décrites ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mar 1 Fév - 15:18

Très intéressant tout ça.

J'ai noté plus particulièrement ceci :



J'aimerais bien connaître les têtes d'affiche...
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mar 1 Fév - 17:36

Chance pour les filles qui habitent le sud... Sète est un peu loin pour moi. Je mettais ma main à couper que Bruno y sera.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 3 Mar - 22:14

Il va y avoir bientôt un Chabada spécial G. Brassens. L'enregistrement est prévu le lundi 14 mars à 19 h 15.

Réservations
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 3 Mar - 22:26

Ça m'aurait bien tentée, mais j'ai déjà quelque chose de prévu le 10, le 15 et le 19. Je me contenterai de la télé. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 3 Mar - 22:28

Quel planning chargé Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Ven 11 Mar - 11:14

Textes inédits de Brassens : un CD avec Télérama le 16 mars



Ces chansons-là, vous ne les avez encore jamais entendues, Brassens les a écrites entre ses 17 et 24 ans. Certains textes sont nés à Basdorf, près de Berlin où il avait été envoyé au titre du STO. On y décèle l’influence de Trénet, de Mireille ou de Jean Nohain, mais aussi une étonnante maîtrise de la rime. Publiés en 2007, ces textes sont aujourd’hui transformés en chansons par le compositeur Olivier Daviaud. Bertrand Belin et François Morel les interprètent avec lui, à l’occasion de l’exposition « Brassens ou la liberté » à la Cité de la musique – conçue par Clémentine Deroudille et Joann Sfar. Ils nous dévoilent un Brassens tendre, joueur, touchant.

Un plus produit que les lecteurs de Télérama pourront acheter mercredi 16 mars, au prix de 7.90 euros (hebdomadaire inclus ; ce dernier peut évidemment être acheté sans le CD).
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Ven 11 Mar - 11:31

Je vais peut-être casser ma tirelire !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 28 Avr - 9:58

Une émission qui semble originale et intéressante :

Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 28 Avr - 12:06

Merci, je regarderai sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 28 Avr - 22:24

Effectivement émission (en cours) originale et intéressante, très intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 28 Avr - 22:42

kiki a écrit:


J'aimerais bien connaître les têtes d'affiche...
A ce jour sont programmés : La pompe Moderne - Agnes Bihl - Leila Negrau.



---

Autres évènements :
- 10ème Festival « Quand je pense à Fernande.. » du 15 au 22 juin avec Zazie, Sylvie Vartan, Zaz , Philippe Katerine, au Théâtre de la Mer (Sète).

- Concert "Putain de Georges" le samedi 13 août avec "Les Amis de Brassens" et le chanteur camerounais Kristo Numpuby au Théâtre de la Mer (Sète).
Revenir en haut Aller en bas
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 26 Mai - 0:34

EXPO BRASSENS

A la Cité de la Musique (Paris - Porte de la Villette)
du 15 mars au 21 août 2011
Voir détails sur CETTE PAGE.

Encore une bonne raison de venir à Paris !
Revenir en haut Aller en bas
Laurence



Messages : 4705
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 49
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 26 Mai - 23:41

La combo Bénabar-Caillebotte-Brassens est prévue ! Il faut qu'ils arrêtent, maintenant, je ne vais pas rester trois semaines à Paris, non plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Jeu 29 Sep - 20:58

Inédit, à voir: "Brassens, la mauvaise réputation", le 19 octobre.

Il y a trente ans Brassens cassait sa pipe, pourtant son œuvre est toujours aussi vivante et d’actualité. Grand fan du poète, le scénariste Eric Kristy s’est attaché à retracer la première partie de la vie de l’artiste.

Téléfilm inédit, réalisé par Gérard Marx, "Brassens, la mauvaise réputation" sera diffusé mercredi 19 octobre à 20h35 sur France 2. Scénario de Eric Kristy.

Avec : Stéphane Rideau (Georges Brassens), Marie-Anne Chazel (Jeanne Le Bonnec), Bruno Lochet (Marcel Planche), Lorella Cravotta (Elvira Brassens), Didier Pain (Louis Brassens), Noémie Elbaz (Simone Brassens), Pierre Boulanger (Loulou Bestiou), Julie Voisin (Colette) et Vincent Jouan (Alphonse Bonnafé).

Qui était Georges avant Brassens ? De l’adolescence au succès. Un long chemin parsemé d’embûches, un parcours initiatique marqué par des rencontres, des étapes fondatrices, des périodes clés : Sète et les quatre voleurs, la honte, l’exil à Paris, le STO, la première guitare, la galère, les copains, l’anarchisme, les amours, Patachou, Bobino.

Eric Kristy, à propos de l'envie d'écrire un film sur Brassens : "Après un dîner un peu arrosé, il y a trois ans environ, avec Dominique Lancelot (productrice), nous nous sommes mis à chanter des chansons de Brassens, et tous autour de nous ont enchaîné. Il nous est apparu alors que tout le monde connaissait ses textes, et l’idée de faire un film sur sa vie est venue naturellement".

Selon le scénariste, cette partie de la vie de Brassens, avant la célébrité, est la plus intéressante. "Après, il bouge peu, ne voyage pas, ne s’engage pas, ne va jamais voter. Ses seuls combats consistaient à financer la Fédération anarchiste et à lutter contre la peine de mort. Alors qu’avant, son chemin a été semé d’embûches. Jeune, il a fait les 400 coups qui lui ont valu de la prison avec sursis, grâce au professeur Alphonse Bonnafé il a lu les poètes et s’est mis à écrire, il “monte à la capitale”, part en Allemagne dans le cadre du STO, etc." (Propos recueillis par Diane Ermel).

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Sam 15 Oct - 13:55

Journée spéciale Georges Brassens lundi sur Europe 1.

30 ans après la disparition de Georges Brassens, les programmes d’Europe 1 évoqueront ce lundi 17 octobre la mémoire de l’artiste. Toute la journée, des pastilles d'archives et une programmation musicale "100% Brassens" seront proposés aux auditeurs.

Europe 1 rendra hommage à Georges Brassens tout au long de la journée, à travers ses émissions :

* 8h35 : hommage avec Nikos Aliagas.

* 10h30 – 12h00 : JoeyStarr sera l’invité de « Faites entrer l’invité » de Michel Drucker et évoquera le chanteur.

* 12h00 – 13h00 : Les auditeurs d’Europe 1 pourront faire part de leurs réactions et souvenirs dans « Europe 1 midi » de Guillaume Cahour.

* 13h00 – 14h00 : Franck Ferrand illustrera son émission « Au coeur de l’Histoire » avec des extraits de Georges Brassens

* 15h30 - 18h00 : Un quizz « spécial BRASSENS » avec Serge Llado sera organisé dans « On va s’gêner » de Laurent Ruquier.

* 21h00 – 22h30 : Michel Field recevra Maxime Le Forestier dans son émission « Rendez-vous à l’hôtel », consacrée à Georges Brassens et au cours de laquelle des extraits inédits des archives d’Europe 1 seront diffusés.

Et toute la journée, Europe1.fr fait revivre Georges Brassens au micro d'Europe1, avec une heure d'archives exceptionnelles à écouter sur notre page spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Sam 15 Oct - 14:16

Belle journée en vue sur Europe. Merci pour l'info.

Joey Star pour évoquer Brassens ???
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Sam 15 Oct - 14:28

Ben oui... comme quoi il y a vraiment des artistes qui marquent toute une époque, toute génération et tout style confondu. En même temps, G. Brassens pouvait passer pour le Joey Star de son époque Wink.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mer 19 Oct - 9:19

kiki a écrit:
Inédit, à voir: "Brassens, la mauvaise réputation", le 19 octobre.

Il y a trente ans Brassens cassait sa pipe, pourtant son œuvre est toujours aussi vivante et d’actualité. Grand fan du poète, le scénariste Eric Kristy s’est attaché à retracer la première partie de la vie de l’artiste.

Téléfilm inédit, réalisé par Gérard Marx, "Brassens, la mauvaise réputation" sera diffusé mercredi 19 octobre à 20h35 sur France 2. Scénario de Eric Kristy.

C'est ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mer 19 Oct - 9:23

Merci de le rappeler, j'aurais oublié !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès



Messages : 11178
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mer 19 Oct - 22:09

Je regarde ... c'est fabuleux !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin


Messages : 10497
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Georges Brassens   Mer 19 Oct - 22:11

Ah ben moi j'ai laissé tomber au bout de 20 mn, du coup je regarde d'un oeil les Enfoirés.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges Brassens   Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Brassens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: La musique en dehors de Bénabar ? :: Autres artistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: