Forum non officiel sur le chanteur Bruno Bénabar
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Renan Luce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: L'Express 13 07 09   Lun 13 Juil - 11:30

L'Express (13 07 09) - Gilles Medioni
Renan Luce a dévoilé les chansons de son nouvel album Le Clan des miros

Le chanteur révélé par La Lettre a conquis les festivaliers avec sa collection de chansons pimpantes et finement ciselées.


C'est le Tom Pouce de la chanson. Son côté garnement tranquille, Petit Spirou du show biz ou fils très spirituel de Sempé et Goscinny, a séduit les plus réfractaires et son premier album, Repenti s'est écoulé à plus de 800 000 exemplaires. Renan Luce s'est ainsi fait une place entre Bénabar et Thomas Dutronc, sans les coups de gueule sociaux de l'un, ni les jeux de mots marioles de l'autre.

Hier soir, le chanteur de La Lettre et des Voisines présentait 7 nouveaux titres de son nouveau CD Le Clan des miros (sortie le 12 octobre) répétés depuis une semaine à La Rochelle avec son groupe . Renan Luce sait écrire des chansons qui descendent dans la rue. Le public plébiscite son swing léger, ses envolées à la Brassens et ses sauts pieds joints sur La Lettre, par exemple, repris en choeur par 10 000 festivaliers.

La caméra-stylo de Renan Luce cadre des portraits atypiques, des histoires conçues comme de petits-courts métrages. Il lance aussi dans l'air des états d'âme qui s'évanouissent d'eux même. Luce a les yeux tristes mais un sourire canaille. Son spectacle très sympathique est porté par de solides musiciens et marqué par des coups de chapeau à Brassens et Nougaro, un clin d'oeil à Michael Jackson. On retrouve des personnages connus comme Marcel le fossoyeur , le chien mouillé, un repenti... Et d'autres qui le deviendront: la fille de la bande et ses imbéciles heureux, un zinzin dans le métro, l'auto-stoppeuse braqueuse ou ce coquin Petit Nicolas - Renan Luce chante On n'est pas à une bêtise près la chanson du film de Laurent Tirard (sortie le 30 septembre) tiré des célèbres nouvelles de Goscinny et Sempé ...

L'oreille se tend bien sûr pour entendre les nouvelles chansons interprétées à la guitare et parfois à la clarinette. On plisse aussi des yeux pour écouter ce Clan des miros qui donne son titre à l'album: les ambiances countrysantes et les souvenirs sépias font un beau manteau de mélancolie pour la nuit.


Dernière édition par Kiki le Ven 2 Oct - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Renan Luce   Mar 15 Sep - 9:52

RENAN LUCE à TARATATA



Ce sera le 07 octobre.
Renan Luce chantera "la fille de la bande" et des duos avec Général Electriks, Hugh Coltman et Mark Knopfler.
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Renan Luce   Mar 15 Sep - 19:25

Génial ! Merci Agnès (en fait j'attends surtout la prestation de Mark Knopfler )

Petite rectification : Renan Luce chantera juste un duo avec Hugh Coltman ("Girl") et en solo "La fille de la bande". Les autres invités de cette soirée qui promet beaucoup : Scarlett Johansson, Mathieu Chédid plus ceux cités par Agnès.


Dernière édition par Kiki le Mer 16 Sep - 8:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Laurence

avatar

Messages : 4715
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 50
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Renan Luce   Mer 16 Sep - 12:47

La pochette du prochain CD Le clan des miros :

Revenir en haut Aller en bas
http://lirevoir.unblog.fr/
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Renan Luce   Mer 16 Sep - 12:51

Pas mal ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
MéLie-MéLo

avatar

Messages : 2667
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 30
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Renan Luce   Lun 21 Sep - 11:44

Merci beaucoup Very Happy pour le clip et la jolie pochette Very Happy Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/moi_melimelo
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Renan Luce   Ven 25 Sep - 8:57

Participation de Renan Luce au Vivement Dimanche de Gérard Jugnot (enregistrement le 30 septembre - pas de date de diffusion connue)
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Renan Luce   Ven 25 Sep - 10:10

Je viens aussi de voir cela sur le site de CLAP et je me suis inscrite ...
Revenir en haut Aller en bas
Estelle

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Renan Luce   Lun 28 Sep - 18:15

Ah oui j'avais déjà vu cette photo sur le site de la Fnac du coup je pensais que ce serait plus l'affiche de la tournée.
En pochette d'album je me demande si j'aurais pas préféré la première photo en noir et blanc où il a une loupe je crois
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Renan Luce   Lun 28 Sep - 18:21

Estelle a écrit:
Ah oui j'avais déjà vu cette photo sur le site de la Fnac du coup je pensais que ce serait plus l'affiche de la tournée.
En pochette d'album je me demande si j'aurais pas préféré la première photo en noir et blanc où il a une loupe je crois

Ah oui tu veux parler de celle-là



Pas mal non plus effectivement !
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Estelle

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Renan Luce   Lun 28 Sep - 18:24

Yes exactement !
Revenir en haut Aller en bas
Nadine

avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Renan Luce   Lun 28 Sep - 19:03

Perso j'étais sûre que celle avec la loupe serait la pochette de l'album... dommage. En plus le titre allait bien avec.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Vivement Dimanche   Mer 30 Sep - 21:38

Coucou,
J'ai enfin vu Renan Luce aujourd'hui !
C'était lors de l'enregistrement du "vivement dimanche" qui sera diffusé dimanche 4 octobre, France 2, 14h10. Son passage est à peu près en milieu d'émission.
Comment est-il ? Franchement tel que sur les photos ou les reportages qu'on a pu voir ici et là : tout "mimi" !
Il a chanté "la fille de la bande" en s'accompagnant à la guitare, accompagné de 4 musiciens. Comme il s'est trompé dans les paroles en fin de chanson, on a eu la chance de l'entendre 2 fois.
Jean, chemise bleue à carreaux ton-sur-ton, veste bleue, baskets.
Visiblement les spectateurs (clubs 3ème âge) ne le connaissaient pas mais les applaudissements sont montés au fur et à mesure.
Sur le canapé rouge, il s'est exprimé sur sa prochaine tournée, mais vous verrez cela sur votre petit écran ...
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Renan Luce   Mer 30 Sep - 21:40

Merci Agnès Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Nadine

avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Renan Luce   Jeu 1 Oct - 11:22

Merci ! Je me réjouis de voir ça !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Renan Luce   Ven 2 Oct - 10:10

Photos de l'enregistrement. Source : Purepeople







Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Agnès

avatar

Messages : 11177
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Renan Luce   Ven 2 Oct - 10:40

Superbes ces photos, je vous avais bien dit qu'il était craquant !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: La Provence 03/10/09   Dim 4 Oct - 12:35

Renan Luce : "J'espère trouver l'enthousiasme des gens"

Publié le samedi 3 octobre 2009 à 09H55

Il a rodé les titres de son nouvel album, hier soir, à Marseille




Sur scène, Renan Luce mêle anciennes et nouvelles chansons. "On a facilement trouvé une accointance entre elles." - Ph F.Launette


Il a, dans sa chemise à carreaux, cet air de gamin canaille qui le caractérise. Serein, Renan Luce, hier après-midi dans les locaux de l'Espace Julien à Marseille. En apparence, au moins. Après avoir écoulé quelque 750 000 exemplaires de Repenti, son premier album, le chanteur de Morlaix revient sur disque et sur scène. Dur de s'y remettre ?

"Non, répond-il. En fait, trois ou quatre mois après la tournée, j'avais envie de choses simples. En tournée, on est très centré sur soi. L'écriture suppose au contraire de s'ouvrir sur ce qui nous entoure… Et puis, j'avais hâte d'avoir de nouvelles chansons prêtes." Heureux de renouer avec "cette ambiance cotonneuse, ce moment méticuleux, ce travail d'artisan" du studio.

Content aussi du résultat; de ce Clan des miros (à paraître le 12 octobre) qu'il décline en 12 chansons, douces, mélancoliques, gentiment attachantes. "J'avais envie d'une texture chaleureuse, glisse-t-il. On a fait pas mal de prises live pour avoir ce côté vivant. On a cherché une identité musicale pour chaque morceau. Pas juste un accompagnement basique."

Pour ce faire, Mister Luce s'est entouré des musiciens qui le suivent en tournée ("Il y a un dialogue musical direct entre nous. Et puis c'est aussi une histoire d'amitié; c'est un plus dans la création"). On retrouve là aussi, le producteur Jean-Louis Périot, déjà aux manettes sur Repenti. Le résultat est truffé de clins d'oeil musicaux : guitares très Brassens, cordes pop, banjo western, piano bastringue…

Un écrin changeant pour des textes plaisants (malgré une petite tendance à la rime facile) et toujours accrochés au quotidien. "Je travaille beaucoup, il est rare que le premier jet soit définitif." Hier, il rodait donc ces titres tout frais dans une salle d'envergure moyenne (900 personnes) mais complète.

"On commence tranquillement. En France, on a la chance d'avoir un tissu de salles où la proximité est super. L'énergie du public, on la sent d'autant plus lorsqu'il est proche…" Et sur les scènes d'ici et d'ailleurs, le tendre Renan "espère trouver l'enthousiasme des gens" pour ses chansons. "Mais ça peut aussi se passer autrement", lâche-t-il. Serein. Mais pas que.

Par Coralie Bonnefoy
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Nadine

avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Renan Luce   Dim 4 Oct - 19:27

Vivement l'album et le concert !
Revenir en haut Aller en bas
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Sortie du "Clan des Miros" - Le Parisien - 05 10 09   Lun 5 Oct - 6:46

Renan Luce trace sa route


Deux ans après le succès de son premier disque, Renan Luce sort « le Clan des Miros ». Rencontre sur l’île de Ré, où il répétait son spectacle ,avec un chanteur qui ne cesse de s’affirmer.
Emmanuel Marolle | 05.10.2009, 07h00



Souvenirs, souvenirs. Renan Luce observe les techniciens s’affairer et mesure soudain le chemin parcouru. « Quand j’ai commencé à donner des concerts, il y a trois ans, on s’entassait à cinq dans une petite camionnette. On se couchait très tard, on se levait très tôt, on s’occupait nous-mêmes du matériel. Et cette année, on va être quatorze avec un gros camion, un bus pour dormir tranquille.

» Désormais, l’artiste peut se le permettre, depuis le triomphe de son premier album, « Repenti », vendu à près de 500 000 exemplaires, ses deux Victoires de la musique, sa tournée de près de deux ans qui s’est terminée dans les plus grandes salles de France.

« Je n’ai pas eu l’impression de galérer »

La donne a inévitablement changé pour le jeune Breton de 29 ans qui savoure le confort du succès. Cette fois, il prépare son retour à l’île de Ré. Au programme : soleil, sieste, vélo, foot et... répétitions de son nouveau spectacle* où il défendra les chansons de son épatant nouveau disque. Dans « le Clan des Miros » (disponible dès aujourd’hui en téléchargement légal et lundi prochain en CD), le musicien s’impose définitivement comme l’un des auteurs les plus brillants de son temps.

Et pourtant, Renan Luce dégage toujours une fraîcheur juvénile, portée par un physique de gringalet. « Ce qui m’inspire, ce sont les souvenirs, l’enfance, l’insouciance », reconnaît-il sur la plage de La Couarde-sur-Mer. En nous accueillant sur l’île de Ré, il évoque immédiatement un flirt qui l’a fait venir ici il y a des années. « J’ai l’impression d’être sorti de cette période adolescente il y a assez peu de temps, finalement. » Le succès l’y a aidé, « gérer une équipe, prendre des décisions, avoir confiance dans ce que l’on fait ». L’amour aussi, celui pour Lolita Séchan, la fille du chanteur Renaud.

Une alliance en argent le confirme depuis cet été. « Le mariage, cela répond à un besoin de se dire on est ensemble pour un moment, on a du temps. » Il l’a pris pour revenir sereinement à travers ce nouveau disque inspiré par la vision : voir, être vu, observer, interpréter. « Le titre le Clan des Miros montre notre incapacité à prédire les choses, à s’armer face aux surprises de la vie. » Lui n’avait pas prévu grand-chose, à part, peut-être, de devenir musicien malgré de sages études de commerce.

« J’ai commencé à faire des concerts à 17 ans, mon premier disque est sorti quand j’en avais 27. Mais je n’ai pas eu l’impression de galérer, cela s’est fait tranquillement. » Il avale un verre de pineau, repart répéter pour le concert du soir à la Maline, le premier de sa tournée qui devrait l’emmener sur les routes pendant plus d’un an. Deux heures de show où des chansons encore jeunes sont déjà des classiques : « la Lettre », « Repenti », rejointes par de nouvelles qui en prennent le même chemin. A la sortie, des fans l’attendent. L’un d’entre eux lui fait signer une vieille photo. C’était à Niort il y a trois ans. « Il n’était pas connu, précise fièrement Pascal, venu de La Rochelle. C’était au tout début de l’histoire ». Souvenirs, souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Renan Luce par le petit bout de la lorgnette (Nord-Eclair) - 06 10 09   Mar 6 Oct - 19:15

Son album « Repenti », qui s'est arraché à plus de 500 000 exemplaires, avait fait un malheur. Revoilà Renan Luce de retour aux affaires avec un nouvel opus « Le Clan des Miros » (sortie le 12 octobre) et un concert, vendredi, au théâtre Sébastopol.

PROPOS RECUEILLIS PAR PATRICE DEMAILLY




Pourquoi un retour si rapide ? Peur de l'oubli ?
À la fin de la précédente tournée, j'avais besoin de couper. Je me suis dit que j'allais prendre mon temps. Les trois premiers mois, l'envie d'écrire n'était pas vraiment là. Finalement, c'est revenu petit à petit, de chanson en chanson.

Votre quatrième single « Monsieur Marcel » passait sur les ondes au moment où vous travailliez sur ce nouveau disque. Une concordance assez rare ?

Ce sont des choses que je ne maîtrise pas. C'est vrai que les gens avaient l'impression que j'étais en activité alors que je me consacrais à mon second album. Disons que c'est la magie de ce métier. C'était aussi un vrai plaisir de voir que l'engouement s'est inscrit dans la longueur. Cela m'a permis de multiplier les dates et de faire durer l'aventure.

Comment expliquez-vous que vous étiez vide durant les premiers mois de travail ?
Il n'y a malheureusement pas d'explication au problème de la page blanche. Peut-être qu'après deux ans de tournée, j'avais besoin de renouveler mes états d'âme, de me nourrir d'autres choses. C'est un métier centré sur soi. Et pour écrire, on a besoin à la fois d'introspection et d'ouverture sur les gens. Il m'a fallu voir des horizons divers pour redevenir moi-même.

Avez-vous été tenté ici de calibrer vos chansons en fonction des radios ?
S'il y a calibrage, c'est plus pour la scène. Comme j'ai goûté à une longue tournée, j'ai donc des envies de chansons qui s'adaptent à la scène. Il manquait auparavant quelques titres rythmés. Là je pense qu'il y a un bon équilibre sur ce disque.

« Aux timides anonymes » est-elle une de vos chansons les plus personnelles ?
Cela part d'un constat personnel, effectivement. Je ne me considère pas comme un timide maladif. C'est un trait de caractère que j'aime chez les gens. La timidité est une preuve d'intelligence et de politesse. Je suis assez sensible aux personnes qui sont en retrait et j'ai souvent envie de savoir ce qu'elles ont dans la tête.

Comment en êtes-vous venu à chanter « On n'est pas à une bêtise près », la chanson du film « Le Petit Nicolas » ?
J'ai reçu une demande de la production pour écrire le générique de fin du film. Faire quelque chose pour le cinéma, même si ce n'est pas une musique de film à proprement parler, c'est un honneur. Les livres du Petit Nicolas m'ont ouvert au plaisir de la lecture étant enfant. Et d'une manière générale, le thème de l'enfance est quelque chose qui m'inspire. Je suis certainement un peu nostalgique de cette période de mon existence.

Vous écrivez : « Mes bonnes bêtises, je m'en souviendrai toujours ». Avez-vous fait les 400 coups ?
Comme tous les enfants, la construction passe par les petites bêtises faites pour tester ses limites. J'ai grandi à la campagne et je partais avec un vélo rejoindre mes potes pour traîner dans des cabanes. Un peu comme le club des 5.

« Femmes à lunettes », c'est un clin d'oeil à la chanson de Richard Gotainer ?
Je ne la connaissais pas. Le jour où je l'ai écrite, je l'ai envoyée à mon manager qui m'a parlé de Richard Gotainer. Je voulais en fin d'album, pour faire le pendant au Clan des Miros qui l'ouvre, une chanson sur la vision.

Fonctionnez-vous à l'imagination ?
Beaucoup. C'est pratiquement toujours mon point de départ. Après, j'injecte une partie de ma personnalité, mes fantasmes, mes rêves...

On vous chante dans les écoles. Le début de la gloire ?
Cela me touche d'autant que c'est la découverte de la chorale à l'école qui m'a notamment donné envie de faire ce métier. J'ai grandi en sentant que le chant était un moyen d'expression qui me plaisait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Renan Luce : "Ma récréation, c'est la scène !" (Le Figaro - 06 10 09)   Mar 6 Oct - 19:20

CHANSON FRANÇAISE - En 2006, Renan Luce avait créé la surprise avec Repenti, un premier album porté par des titres accrocheurs comme La Lettre ou Les Voisines. À ce jour, il a été vendu à plus de 750 000 exemplaires. Le chanteur compte bien transformer ce bel essai avec Le Clan des miros, un nouvel opus dans les bacs cette semaine (le 12 octobre).



LE FIGAROSCOPE. Un tel succès ne vous met-il pas une énorme pression ?

RENAN LUCE. - Forcément, d'autant qu'il n'y a pas de recette pour écrire des chansons qui marchent ! Je sais qu'il y a toujours l'écueil du deuxième album. On vous attend au tournant. Alors, j'essaie de privilégier la notion de plaisir. Je me dis que les chansons, je vais vivre avec elles un certain temps. Il faut que je les aime, que les arrangements me plaisent, que je n'ai pas à en rougir. Après, c'est le public qui décide !

Avez-vous côtoyé les fameuses Voisines ?
J'avais écrit cette chanson lorsque je suis arrivé à Paris et que j'ai découvert les joies du voisinage, mais ce n'est pas vraiment du vécu. J'ai juste imaginé un jeu autour d'un voyeurisme ludique !

Baptiser votre album «Le Clan des miros», alors que l'on vante volontiers ­votre sens de l'observation, est-ce une allusion ?
En fait, contrairement à ce que l'on a pu écrire, je ne suis pas du tout dans l'observation ou le quotidien. Ce qui me plaît, ce sont justement les choses qui sont très éloignées de ce que je vis. J'aime bien partir d'une description simple, voire banale, et qu'un grain de sable transforme cela en quelque chose de burlesque, de romanesque ou de carrément très noir.

La chanson «Aux timides ­anonymes» n'est donc pas ­autobiographique ?
Un peu, mais cela fait davantage référence à mes années d'adolescence. J'ai voulu ce texte comme une déclaration d'amour aux timides, aux réservés. Je trouve qu'il y a parfois une forme d'intelligence à regarder les choses de côté, à savoir garder ses distances.

Comment avez-vous été amené à composer pour le cinéma ?
C'était une proposition de l'équipe du tournage. Je n'avais même pas vu le film quand j'ai écrit la chanson. Cela faisait juste écho à des souvenirs, au Petit Nicolas que j'ai beaucoup lu enfant. C'est un exercice qui m'a beaucoup amusé car je suis passionné par le cinéma, mais je n'ai pas d'autres projets en ce sens. Pour l'instant, je n'arrive pas à me projeter au-delà de La Cigale et de la tournée qui commence. Parce que, pour moi, la scène est ma récréation !
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Renan Luce à "Ce soir ou jamais" (France 3)   Mar 6 Oct - 19:49

Renan Luce chantera en live lors de l'émission de Frédéric Taddeï le 20 octobre (23 h - 00 h 10).
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Renan Luce : "Le succès n'aide pas à ne plus douter" - Le Nouvelliste (Suisse)   Mer 7 Oct - 9:24

«Le succès n'aide pas à ne plus douter»

7 octobre 2009 - Propos recueillis par Manuela Giroud

Après le carton de «Repenti», Renan Luce propose de le rejoindre au sein du «Clan des miros».

«Il y a eu des moments un peu vertigineux, où je voyais les choses s'accélérer, surtout au niveau de mon emploi du temps.» Pour ne pas être emporté par le tourbillon de ces trois années qui l'ont vu se tailler une place enviable dans le monde de la chanson, Renan Luce s'est concentré sur «des choses simples»: ses concerts, ses proches.

Le Breton est un garçon sain. Son tempérament le protège des excès du succès. «Mes questionnements sont toujours les mêmes. Le succès n'aide pas à ne plus douter, par exemple; ça ne m'a pas donné une confiance totale en moi.» Plutôt que de se prendre la tête à analyser les raisons de l'engouement autour de «Repenti», il est «resté dans le bonheur simple de voir que les gens s'appropriaient les chansons».

Raconte-moi une histoire

Pour lui, la chanson - métier de «liberté totale», «moyen de rencontre exceptionnel» - est clairement une activité de conteur. Ce n'est pas un hasard s'il rêve de l'exercer depuis l'enfance. «Je crois que tout le monde, à tout âge, aime qu'on lui raconte des histoires, aime ce moment où l'on part dans l'imaginaire... On a de la peine à faire le deuil de l'enfance, où l'on est capable de se mettre dans un coin, de s'inventer une histoire incroyable et d'y croire à 100%. Moi, j'ai encore ce plaisir, j'ai trouvé le moyen de me retrouver dans cet état d'esprit: je prends une feuille, un stylo et je m'invente quelque chose!» Renan ne fait pas le deuil de sa part d'enfance, il la cultive.

Dans ses chansons, il endosse les habits de drôles de personnages - voyou, «fou» en cavale, timide maladif, etc. - vivant de non moins drôles d'aventures. Pas pour se cacher, assure-t-il, mais pour avoir davantage de liberté dans l'écriture. «Si je voulais ne parler que de moi, je tournerais vite en rond.» Alors, pour exprimer qu'on ne maîtrise pas son destin, Renan Luce trouve cette jolie métaphore du «clan des miros». «On ne maîtrise pas tout, on ne peut pas tout prévoir ni se protéger de tous les accidents, malheureux ou heureux, comme une rencontre amoureuse... C'est aussi pour ça que j'écris des chansons, parce que, dit comme ça, c'est un peu enfoncer des portes ouvertes!»

Une ambition, durer

Faux timide, vrai pudique, Renan Luce ose se dire «très heureux» de ses nouvelles chansons et excité à l'idée de les défendre sur scène. «Il y a un plaisir égoïste dans tout ça. Ce qui me plaît le plus c'est quand, après plusieurs jours sans écrire et alors qu'on se sent un peu inutile, tout à coup une chanson vient; c'est une sorte de plénitude qui porte vraiment.»
Suivi par le public, récompensé par ses pairs, jeune marié, de quoi rêve-t-il encore? «Mais que ça dure, parce que tout peut basculer! Durer, garder le plaisir de faire ce métier, ne pas me lasser, progresser, garder aussi une forme de simplicité autour de tout ça... Ne pas être mort à l'intérieur, quoi.» S'il cultive sa passion de la même manière que sa part d'enfance, elle n'est pas près de tarir.
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
kiki
Admin
avatar

Messages : 10541
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Rennes

MessageSujet: Renan Luce : "Je ne suis pas si léger que ça" - Le Matin 07 10 09   Jeu 8 Oct - 9:08

Renan Luce: «Je ne suis pas si léger que ça»

Après «Repenti», Renan Luce livre «Le clan des miros».

Il a la silhouette d’un lutin. Plus sage que facétieux d’ailleurs, du genre à tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de s’exprimer. Ce sentimental pudique sans charisme exagéré, d’une fraîcheur juvénile, avoue une certaine timidité qu’il apprécie aussi chez les autres: «C’est une preuve d’intelligence et de politesse.» Ce qui n’empêche pas Renan Luce, 29 ans, marié depuis cet été à Lolita, la fille de Renaud, de faire carrière sur scène et dans les bacs. L’auteur des «Voisines» et de «La lettre», issues de son premier album, «Repenti» – 750'000 exemplaires et deux Victoires de la musique – est de retour, trois ans et une tripotée de concerts plus tard, avec «Le clan des miros».

Douze morceaux de vie, d’enfance, de cœur et d’humeur d’un «jeune homme qui a eu les fesses bien au chaud chez ses parents», chante-t-il dans «Ridicule». Le tout baignant dans une pop joliment orchestrée. Sans aspérité. Renan Luce, qui signe également «On n’est pas à une bêtise près», la chanson générique du «Petit Nicolas», était de passage à Genève. Signe distinctif, il est «légèrement myope». Normal pour le chef du «Clan des miros».

On dit qu’après un premier succès le deuxième album est le plus difficile à réaliser. C’est vrai pour vous ?
Je vous dirai ça au troisième! Après deux ans de tournée, j’avais très envie de retrouver le plaisir d’écrire. Et ça s’est passé comme ça, plus dans le plaisir que dans le devoir.

Trois ans se sont écoulés entre «Repenti» et «Le clan des miros». Vous vous sentez différent ?
Le succès m’a amené des doutes plutôt que des certitudes. Ce qui a changé, c’est l’expérience, la manière d’aborder la musique. Mais moi, je ressemble à celui que j’étais il y a trois ans. Avec des envies créatrices nouvelles.

Le monde de la chanson est rude, comme la concurrence. Ça vous va?
Oui. C’est un métier de rencontres de partage, un beau métier passionnant, un travail minutieux à la recherche d’impalpable. Bon pour l’adrénaline.

Qu’est-ce qui vous plaît dans les mots «clan» et «miro»?
«Clan», c’est l’équipe dont je suis très proche, avec laquelle je travaille. «Miro», c’est une atmosphère floue, cotonneuse, le sentiment de non-clairvoyance par rapport à ce qui nous entoure et qui permet de se laisser porter par l’imaginaire.

A propos d’imaginaire. Qu’est-ce qui nourrit le vôtre ?
Mes états d’âme, mon état d’esprit du moment, les rencontres, les lieux que je fréquente, les fantasmes. Je m’inspire de ce qui m’entoure. Mon quotidien est essentiel.

Une bonne partie de vous-même, donc ?
Oui, heureusement. Il y a peu de choses gratuites que j’invente.

Etes-vous un imbécile heureux ? Référence à votre chanson «La fille de la bande», une bande d’imbéciles heureux…
Vous savez, j’aborde parfois mes thèmes dans le registre de la légèreté. Mais je ne suis pas aussi léger que ça. Sous couvert de la légèreté, il y a un certain goût de la mélancolie, de la nostalgie.

Quelle nostalgie ?
Celle de l’enfance, de l’envie d’inventer des histoires. Il faut en faire un peu le deuil quand on est adulte. Je ne peux pas être ludique toute la journée.

Comment vous sentez-vous en jeune marié, vous qui avez épousé Lolita Séchant en août dernier ?
Bien sûr que ça change ma vie personnelle. C’est beaucoup de bonheur et aussi mon jardin secret.

Vous évoquez beaucoup l’enfance, avez-vous envie d’avoir des enfants?

Dans l’absolu, oui. Mais tout ça est encore un peu mystérieux pour moi.

Patricia Gnasso - le 07 octobre 2009
Revenir en haut Aller en bas
http://benabaretcie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renan Luce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renan Luce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bénabar :: La musique en dehors de Bénabar ? :: Autres artistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: